Kilomètre zéro

Kilomètre zéro

Un roman sur les retrouvailles entre un père et son fils.

Benjamin, 12 ans, va partir un mois en randonnée avec son père. Un mois pour traverser la moitié de la France, un mois pour vivre comme des aventuriers ! Eh, bien, ce n’était pas du tout ce plan là qu’il avait en tête notre jeune citadin ! Cela ne le fait pas du tout rêver, et puis partir avec son père ne l’enchante guère plus. Ces derniers temps, son père est plutôt aux abonnés absents et quand ils se voient c’est pour parler des résultats scolaires !
Mais lors de ce voyage, ces deux-là vont renouer et ré-apprendre à se connaître, à tenter de discuter sans prise de becs et à se dire finalement qu’ils passent de bons moments ensemble.
Un roman qui mêle humour et tendresse. Rencontres insolites, situations cocasses, et les pensées et répliques cinglantes de notre ado. Cuvellier dépeint de manière sensible ces retrouvailles entre un père et un fils, ils sont attachants tous les deux, même ce père qui pue des pieds et qui fait du bruit en mangeant ! Son premier roman édité en 2002. Ici, une nouvelle édition avec couverture inédite.
Julie BALLAND

Vincent Cuvellier – Kilomètre zéro
Rouergue, 2016 [nouvelle édition]. 9,50€ – 9782812610592. A partir de 9/10 ans
Note : 3/5

Wolf Erlbruch remporte le prix jeunesse Astrid-Lindgren

Wolf Erlbruch remporte le prix jeunesse Astrid-Lindgren

Bordeaux Escale du livre 2017 :  nous y étions !  Séance de lecture théâtralisée de Vous voulez rire ? de Christian Volz

Bordeaux Escale du livre 2017 : nous y étions ! Séance de lecture théâtralisée de Vous voulez rire ? de Christian Volz

La projection des images en diaporama de l’album Vous voulez rire? de Christian Voltz n’était pas simple feuilletage mais un cheminement visuel dans l’image qui doit être celui de l’enfant lecteur pour construire le sens en relation avec le texte qui lui est lu à haute voix. Claudine Stupar, Joëlle Larrat, Marga Veiga Martinez, Sophie Ducharme et Maylis Cormont, membres du Centre Denise Escarpit et lectrices de NVL la revue, malgré un bruit d’hélicoptère intempestif (!), ont servi de façon drolatique la dizaine de personnages qui se plaignent tous de leur sort, tous envieux de quelqu’un d’autre, personne ne sachant aimer ce qu’il a, moi heureux, vous voulez rire !
Claudine CHARAMNAC STUPAR