Rentrés vivants, blessés ou morts : tous héros en ce 11 novembre 2018

Rentrés vivants, blessés ou morts : tous héros en ce 11 novembre 2018

Difficile de parler de la guerre avec les enfants, surtout de la première guerre mondiale, de ses causes et de ses conséquences. La complexité des faits peut rebuter plus d’un parent dont les souvenirs de cours d’histoire sont plus ou moins lointains. Et donc difficile d’expliquer la Grande Guerre ! Des ouvrages de littérature jeunesse peuvent cependant aider à le faire. Les livres indiqués dans la suite de cet article ne concernent que les livres présents au Centre Denise Escarpit au moment de la recherche, et ne reflètent donc pas la totalité de l’édition jeunesse sur le sujet.

Commençons par l’album 14-18, une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux de Dedieu publié chez Seuil. Cet ouvrage montre la vérité des combats et la violence des blessures physiques sans utiliser l’écrit, seulement par l’image. Des portraits de poilus alternent avec des scènes de carnage, de sols souillés ou de corps éventrés. Ce spectacle violent et choquant pour le lecteur le plonge directement dans le sujet. Cet album pourrait à mon sens être rapproché des œuvres d’Otto Dix. Ce peintre allemand, combattant volontaire associé aux mouvements artistiques de l’Expressionnisme et de Nouvelle objectivité. Il montre la réalité des combats et de la société de l’entre deux guerres.

Des documentaires sont à la disposition des lecteurs pour des tranches d’âges différentes. Ainsi un jeune enfant ne lira pas l’album Apocalypse, première guerre mondiale, les images d’archives pouvant choquer les âmes sensibles. Des ouvrages dessinés comme La première guerre mondiale de Philippe Borchard, illustré par Fabian Grégoire ou 14-18 de Bruno Heitz permettent par la mise en dessins, de créer une distance entre le fait énoncé et sa représentation. La violence présente est atténuée à chaque coup de crayon.

Certaines maisons d’éditions ont préféré choisir de raconter la vie des enfants pendant cette période et de voir ainsi par leurs yeux, la boucherie de cette guerre. Tel est le cas pour Au temps de la Grande Guerre de René Ponthus illustré par Ginette Hoffman, ou pour ce récit bien singulier dans sa forme L’étoile, journal d’une petite fille pendant la Grande Guerre d’Eliane Sterne et Viviane Koenig. Ce dernier narre l’histoire vraie d’une jeune fille qui faisait son propre journal sur les événements du quotidien et récupérait ainsi de l’argent pour les soldats blessés au Front.

Pour commémorer le centenaire, de nombreux ouvrages ont été publiés pendant quatre ans, il sera donc difficile de parler de chacun d’entre eux précisément. Je souhaite cependant mettre en lumière ici des uchronies, permettant par le détour de la science-fiction d’imaginer ce qui ce serait passé si tel ou tel évènement n’avait pas eu lieu. La collection 10 jours pour changer le monde chez Oskar fait très bien cela. On trouve aussi chez Flammarion, La guerre de 14 n’a pas lieu d’Alain Grousset. Il imagine la vie dans une Europe divisée par des murs entre la France et l’Allemagne, pays dans lesquels l’armée domine tout. Pas toujours très bien documentés ou instructifs, ces ouvrages permettent cependant de faire réfléchir sur les rouages de la guerre et sur son déroulement pendant quatre ans.

Des personnalités connues ont aussi participé à ce conflit ou ont essayé de l’arrêter. L’éditeur Oskar a ainsi publié des romans sur Marie Curie qui a arpenté le front dans ses camions de radiologie, sur Nicole Mangin « docteure » sur le front de Verdun, ainsi que sur un poète français mort pour la France, Apollinaire, ou sur un fervent pacifiste Jean Jaurès, mort lui pour la paix en 1914. Souvent méconnus des plus jeunes, cela va permettre à tous de connaître ces héros qui ont sauvé la France de l’invasion allemande et qui le plus souvent, l’ont payé de leur vie.

La guerre a ravagé la terre mais aussi les hommes, faisant d’eux de la chair à canon méconnaissable, pourtant chaque album reflète un personnage que l’on a pu extraire de cette mare de sang. Rue du monde a publié un très bel album sur les objets des poilus perdus semble-t-il au combat ou abandonnés depuis, La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin.

 

A ne pas oublier, le numéro 200 de NVL la revue qui traite des guerres et donc de la « der des ders ». La revue revient sur des thèmes que je n’ai pas abordés ici, comme le rôle des femmes dans cette guerre, la trêve de noël 1914 ou la poésie de guerre. Cette dernière par la beauté de ses vers reflète la monstruosité et l’absurdité des conflits, ruinant les hommes pour des décennies.

Toutes les images sont des peintures ou des gravures d’Otto Dix, les indications se trouveront dans la section iconographie de l’article.

Maylis Cormont –  Etudiante Master Littérature Enfance et Jeunesse, Université d’Artois.

Bibliographie

Albums :

  • Baroux, On les aura ! Carnet de guerre d’un poilu, Seuil, 2011
  • Dedieu, 14-18, Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux, Seuil, 2014
  • Stéphane Heinrich, Sylvestre s’en va en guerre, Kaléidoscope, 2014
  • Pef, Zappe la guerre, Rue du monde, coll. Histoire d’histoires, 1998
  • Yves Pinguilly/ ill. Zaü, La maitresse ne danse plus, Rue du monde, 2014
  • Alain Serres/ill. Zaü, La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin, Rue du monde, coll. Albums-Evènements, 2018
  • Isabelle Wladarczyk/ill. Aline Pallaro, Le Coeur en bataille, Oskar, coll. Mes albums de l’histoire, 2016

Documentaires :

  • Philippe Brochard/ill. Fabian Grégoire, La première guerre mondiale, Ecole des loisirs, coll. Grandes images de l’histoire, 2018
  • Isabelle Clarke et Daniel Costelle, Apocalypse 1ère guerre mondiale, Flammarion,2014
  • David Dumaine, 50 clés pour comprendre La Grande Guerre 1914-1918, Flammarion, coll. Castor doc, 2014
  • Dominique Joly/ill. Bruno Heitz, 14-18, la Grande Guerre, Casterman, coll. L’histoire de France en BD, 2014
  • Jean-Pierre Verney, La première guerre mondiale, Fleurus, coll. Voir l’histoire,2007

Uchronies :

  • Catherine Cuenca, L’armistice n’aura pas lieu, Oskar, coll. 10 jours pour changer le monde, 2018
  • Catherine Cuenca, Il faut gagner la bataille de Verdun, Oskar, coll. 10 jours pour changer le monde, 2016
  • Alain Grousset, La guerre de 14 n’a pas lieu, Flammarion, 2014.

Récits d’enfants :

  • René Ponthus/ill. Ginette Hoffman , Au temps de la Grande Guerre, Casterman, coll. Des enfants dans l’Histoire, 2014
  • Eliane Sterne, Viviane Koenig, L’étoile, le journal d’une petite fille pendant la Grande Guerre, Oskar 2014

Personnalités :

  • Jean-Michel Lecat, Apollinaire, le poète combattant, Oskar, coll. Histoire et société,2012
  • Catherine Le Quellenec, Docteure à Verdun, Nicole Mangin, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Catherine Le Quellenec, Marie Curie, une scientifique en guerre, Oskar, coll. Les aventures de l’histoire !, 2015
  • Nane et Jean-Luc Vézinet, Jean Jaurès contre la barbarie, Oskar, coll. Histoire et société, 2014

Romans :

  • Philippe Barbeau, La guerre d’Eliane, Oskar, coll. Histoire , 2014
  • Philippe Barbeau, La guerre du bouton, dans les pas d’un poilu célèbre, Oskar, coll. Les aventures de l’Histoire !, 2015
  • Philippe Barbeau, Douaumont, fort de guerre, la bataille de Verdun, Oskar, coll. Les aventures de l’Histoire !, 2016
  • Eric Chevreau, Bonhomme de 14, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Catherine Cuenca, Porté disparu ! , Oskar, 2011
  • Guy Jimenes, Mort pour rien, 11 novembre 1918, Oskar, coll. Histoire et société, 2013
  • Viviane Koenig, Moral d’acier et pluie de fer, aout-décembre 1914, Oskar, coll. Histoire et société,2014
  • Sophie Lamoureux, Le rouge au fusil, Talents hauts, coll. Les héroïques, 2018
  • Christophe Malavoy, Mon père soldat de 14-18, De la Martinière Jeunesse, 2013
  • Michael Morpurgo, Cheval de guerre, Gallimard, 2008
  • Michael Morpurgo, La trêve de noël, Gallimard,2005
  • Yves Pinguilly/ill. Nathalie Girard, Rendez-vous au chemin des dames, avril 1917, Oskar, coll. Histoire et société, 2013
  • Ludmilla Podkosova, Il fallait survivre Pierre et Louison, deux adolescents dans la Grande Guerre, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Eric Simard, La chanson interdite 1917, Oskar, coll. Histoire et société, 2017

 

Iconographie

  • Otto Dix, soldat blessé, issu de la série des eaux-fortes sur la guerre [Der Krieg], 1924, Historial de la Grande Guerre, Péronne ( France)
  • Otto Dix, Les joueurs de Skat [Die Skatspieler / Kartenspielende Kriegskrüppell] , 1920, Neue Nationalgalerie, Berlin (Allemagne)
  • Otto Dix, Rue de Prague [Pragerstraβe], 1920, Kunstmuseum, Stuttgart (Allemagne)