Rentrés vivants, blessés ou morts : tous héros en ce 11 novembre 2018

Rentrés vivants, blessés ou morts : tous héros en ce 11 novembre 2018

Difficile de parler de la guerre avec les enfants, surtout de la première guerre mondiale, de ses causes et de ses conséquences. La complexité des faits peut rebuter plus d’un parent dont les souvenirs de cours d’histoire sont plus ou moins lointains. Et donc difficile d’expliquer la Grande Guerre ! Des ouvrages de littérature jeunesse peuvent cependant aider à le faire. Les livres indiqués dans la suite de cet article ne concernent que les livres présents au Centre Denise Escarpit au moment de la recherche, et ne reflètent donc pas la totalité de l’édition jeunesse sur le sujet.

Commençons par l’album 14-18, une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux de Dedieu publié chez Seuil. Cet ouvrage montre la vérité des combats et la violence des blessures physiques sans utiliser l’écrit, seulement par l’image. Des portraits de poilus alternent avec des scènes de carnage, de sols souillés ou de corps éventrés. Ce spectacle violent et choquant pour le lecteur le plonge directement dans le sujet. Cet album pourrait à mon sens être rapproché des œuvres d’Otto Dix. Ce peintre allemand, combattant volontaire associé aux mouvements artistiques de l’Expressionnisme et de Nouvelle objectivité. Il montre la réalité des combats et de la société de l’entre deux guerres.

Des documentaires sont à la disposition des lecteurs pour des tranches d’âges différentes. Ainsi un jeune enfant ne lira pas l’album Apocalypse, première guerre mondiale, les images d’archives pouvant choquer les âmes sensibles. Des ouvrages dessinés comme La première guerre mondiale de Philippe Borchard, illustré par Fabian Grégoire ou 14-18 de Bruno Heitz permettent par la mise en dessins, de créer une distance entre le fait énoncé et sa représentation. La violence présente est atténuée à chaque coup de crayon.

Certaines maisons d’éditions ont préféré choisir de raconter la vie des enfants pendant cette période et de voir ainsi par leurs yeux, la boucherie de cette guerre. Tel est le cas pour Au temps de la Grande Guerre de René Ponthus illustré par Ginette Hoffman, ou pour ce récit bien singulier dans sa forme L’étoile, journal d’une petite fille pendant la Grande Guerre d’Eliane Sterne et Viviane Koenig. Ce dernier narre l’histoire vraie d’une jeune fille qui faisait son propre journal sur les événements du quotidien et récupérait ainsi de l’argent pour les soldats blessés au Front.

Pour commémorer le centenaire, de nombreux ouvrages ont été publiés pendant quatre ans, il sera donc difficile de parler de chacun d’entre eux précisément. Je souhaite cependant mettre en lumière ici des uchronies, permettant par le détour de la science-fiction d’imaginer ce qui ce serait passé si tel ou tel évènement n’avait pas eu lieu. La collection 10 jours pour changer le monde chez Oskar fait très bien cela. On trouve aussi chez Flammarion, La guerre de 14 n’a pas lieu d’Alain Grousset. Il imagine la vie dans une Europe divisée par des murs entre la France et l’Allemagne, pays dans lesquels l’armée domine tout. Pas toujours très bien documentés ou instructifs, ces ouvrages permettent cependant de faire réfléchir sur les rouages de la guerre et sur son déroulement pendant quatre ans.

Des personnalités connues ont aussi participé à ce conflit ou ont essayé de l’arrêter. L’éditeur Oskar a ainsi publié des romans sur Marie Curie qui a arpenté le front dans ses camions de radiologie, sur Nicole Mangin « docteure » sur le front de Verdun, ainsi que sur un poète français mort pour la France, Apollinaire, ou sur un fervent pacifiste Jean Jaurès, mort lui pour la paix en 1914. Souvent méconnus des plus jeunes, cela va permettre à tous de connaître ces héros qui ont sauvé la France de l’invasion allemande et qui le plus souvent, l’ont payé de leur vie.

La guerre a ravagé la terre mais aussi les hommes, faisant d’eux de la chair à canon méconnaissable, pourtant chaque album reflète un personnage que l’on a pu extraire de cette mare de sang. Rue du monde a publié un très bel album sur les objets des poilus perdus semble-t-il au combat ou abandonnés depuis, La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin.

 

A ne pas oublier, le numéro 200 de NVL la revue qui traite des guerres et donc de la « der des ders ». La revue revient sur des thèmes que je n’ai pas abordés ici, comme le rôle des femmes dans cette guerre, la trêve de noël 1914 ou la poésie de guerre. Cette dernière par la beauté de ses vers reflète la monstruosité et l’absurdité des conflits, ruinant les hommes pour des décennies.

Toutes les images sont des peintures ou des gravures d’Otto Dix, les indications se trouveront dans la section iconographie de l’article.

Maylis Cormont –  Etudiante Master Littérature Enfance et Jeunesse, Université d’Artois.

Bibliographie

Albums :

  • Baroux, On les aura ! Carnet de guerre d’un poilu, Seuil, 2011
  • Dedieu, 14-18, Une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux, Seuil, 2014
  • Stéphane Heinrich, Sylvestre s’en va en guerre, Kaléidoscope, 2014
  • Pef, Zappe la guerre, Rue du monde, coll. Histoire d’histoires, 1998
  • Yves Pinguilly/ ill. Zaü, La maitresse ne danse plus, Rue du monde, 2014
  • Alain Serres/ill. Zaü, La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin, Rue du monde, coll. Albums-Evènements, 2018
  • Isabelle Wladarczyk/ill. Aline Pallaro, Le Coeur en bataille, Oskar, coll. Mes albums de l’histoire, 2016

Documentaires :

  • Philippe Brochard/ill. Fabian Grégoire, La première guerre mondiale, Ecole des loisirs, coll. Grandes images de l’histoire, 2018
  • Isabelle Clarke et Daniel Costelle, Apocalypse 1ère guerre mondiale, Flammarion,2014
  • David Dumaine, 50 clés pour comprendre La Grande Guerre 1914-1918, Flammarion, coll. Castor doc, 2014
  • Dominique Joly/ill. Bruno Heitz, 14-18, la Grande Guerre, Casterman, coll. L’histoire de France en BD, 2014
  • Jean-Pierre Verney, La première guerre mondiale, Fleurus, coll. Voir l’histoire,2007

Uchronies :

  • Catherine Cuenca, L’armistice n’aura pas lieu, Oskar, coll. 10 jours pour changer le monde, 2018
  • Catherine Cuenca, Il faut gagner la bataille de Verdun, Oskar, coll. 10 jours pour changer le monde, 2016
  • Alain Grousset, La guerre de 14 n’a pas lieu, Flammarion, 2014.

Récits d’enfants :

  • René Ponthus/ill. Ginette Hoffman , Au temps de la Grande Guerre, Casterman, coll. Des enfants dans l’Histoire, 2014
  • Eliane Sterne, Viviane Koenig, L’étoile, le journal d’une petite fille pendant la Grande Guerre, Oskar 2014

Personnalités :

  • Jean-Michel Lecat, Apollinaire, le poète combattant, Oskar, coll. Histoire et société,2012
  • Catherine Le Quellenec, Docteure à Verdun, Nicole Mangin, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Catherine Le Quellenec, Marie Curie, une scientifique en guerre, Oskar, coll. Les aventures de l’histoire !, 2015
  • Nane et Jean-Luc Vézinet, Jean Jaurès contre la barbarie, Oskar, coll. Histoire et société, 2014

Romans :

  • Philippe Barbeau, La guerre d’Eliane, Oskar, coll. Histoire , 2014
  • Philippe Barbeau, La guerre du bouton, dans les pas d’un poilu célèbre, Oskar, coll. Les aventures de l’Histoire !, 2015
  • Philippe Barbeau, Douaumont, fort de guerre, la bataille de Verdun, Oskar, coll. Les aventures de l’Histoire !, 2016
  • Eric Chevreau, Bonhomme de 14, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Catherine Cuenca, Porté disparu ! , Oskar, 2011
  • Guy Jimenes, Mort pour rien, 11 novembre 1918, Oskar, coll. Histoire et société, 2013
  • Viviane Koenig, Moral d’acier et pluie de fer, aout-décembre 1914, Oskar, coll. Histoire et société,2014
  • Sophie Lamoureux, Le rouge au fusil, Talents hauts, coll. Les héroïques, 2018
  • Christophe Malavoy, Mon père soldat de 14-18, De la Martinière Jeunesse, 2013
  • Michael Morpurgo, Cheval de guerre, Gallimard, 2008
  • Michael Morpurgo, La trêve de noël, Gallimard,2005
  • Yves Pinguilly/ill. Nathalie Girard, Rendez-vous au chemin des dames, avril 1917, Oskar, coll. Histoire et société, 2013
  • Ludmilla Podkosova, Il fallait survivre Pierre et Louison, deux adolescents dans la Grande Guerre, Oskar, coll. Histoire et société, 2014
  • Eric Simard, La chanson interdite 1917, Oskar, coll. Histoire et société, 2017

 

Iconographie

  • Otto Dix, soldat blessé, issu de la série des eaux-fortes sur la guerre [Der Krieg], 1924, Historial de la Grande Guerre, Péronne ( France)
  • Otto Dix, Les joueurs de Skat [Die Skatspieler / Kartenspielende Kriegskrüppell] , 1920, Neue Nationalgalerie, Berlin (Allemagne)
  • Otto Dix, Rue de Prague [Pragerstraβe], 1920, Kunstmuseum, Stuttgart (Allemagne)

 

Le Football

Le Football

Vous êtes au courant sauf si vous vivez dans une grotte, mais vu que vous lisez ceci, cela me semble peu probable. Vous êtes donc au courant que c’est le mondial (avec l’accent brésilien ce sera parfait). Pour certains cela fait quatre ans qu’ils se préparent, les autres voient cette période comme un cauchemar récurrent.
Pourtant, il ne faut pas oublier que c’est le premier sport des cours de récré. En soit, le bruit du pied qui tape le ballon est comme la madeleine de Proust, un bon moment, totalement sentimental.
C’est aussi un des thèmes les plus utilisés par la littérature de jeunesse, comme le montrent les différentes éditions ou rééditions pré-coupe du monde et les différentes publications des éditeurs vantant leurs ouvrages sur le sujet. Le numéro 215 de NVL la revue traite d’ailleurs de ce sport dans un de ses articles . Ce texte va prendre un angle différent, celui de l’acceptation de l’autre par le foot.

Ce sport totalement masculin au départ a fini par se féminiser. À quand les équipes mixtes ? Peu d’albums ou de romans traitent de footballeuses, mais cela n’est pas impossible à trouver : Essie, et si j’étais championne de foot ? (1) ou Melle Charlotte, vol.2, la meilleure entraineuse de foot (2). Dans presque tous les albums qui parlent de foot dans la cour de récré, les filles sont elles aussi incluses mais portent rarement le titre de l’œuvre.
Le sport en général et pas seulement le foot, permet aussi une acceptation des différences. Globalement en tout cas, les plus faibles seront écartés au profit de plus forts capables de faire gagner l’équipe. En plus de l’entraide et de l’amitié, ce que développe surtout le foot, c’est l’esprit de compétition. Même pour les plus petits avec Pop joue au foot (3), le lecteur est confronté à un match. Tout se passe dans la bonne humeur évidement, mais l’album se clôt sur la victoire de l’équipe de Pop qui veut remettre cela rapidement. Est-ce par plaisir du jeu ou plaisir d’avoir gagné ? Il devient alors important de lire des albums comme Arno et son ballon (4). Dans cet album, un jeune garçon bien seul ne peut jouer avec son ballon tout neuf, mais une partie de foot va l’intégrer à une bande, il va avoir des amis. Il est aussi important de noter que dans cet album, ce n’est pas la compétition le plus important, mais le rapprochement des enfants.
Nous n’avons cependant trouvé aucun ouvrage de littérature jeunesse traitant du foot et du handicap, ou présentant une personne en situation de handicap jouant au foot. Le cécifoot, épreuve paralympique, dans lequel le ballon est muni de clochettes pour que les joueurs déficients visuels puissent jouer n’est jamais représenté, mais il est déjà peu connu par le public en général donc les enfants encore moins.
Bien que le sport permette une intégration, il permet aussi de dénigrer ceux qui n’apprécient pas ce sport. Ainsi à chaque coupe de monde, peu importe le sport mais particulièrement le foot, les bars sont pris d’assaut, les journaux télévisés et réseaux sociaux ne parlent que de ça. Si vous n’êtes pas footeux, il faut soit le devenir, soit partir vivre au Pôle Nord durant un mois, l’autre solution étant de se plonger dans les livres. Mais l’actualité du ballon rond finit toujours par rattraper celui qui ne veut rien savoir.
Cette proportion minime de la population est pourtant représentée dans des albums comme Bibi n’aime pas le foot (5) ou le roman Je n’aime pas le foot (6). Ce dernier est très intéressant car le héros est issu d’une famille d’adorateurs de foot et est obligé de jouer dans une équipe. Bien qu’il déteste cela, voulant faire plaisir à sa famille, il marquera le but de la victoire. Mais cela n’aura pas changé sa vision de ce sport.

L’acceptation de la différence est certes majoritaire dans le sport, mais souvent comme expliqué précédemment, c’est la compétition qui est importante. Il faut gagner encore et toujours, cela peut amener à des dérives. Par exemple, dans le roman La décision (7). La quatrième de couverture narre l’histoire d’un jeune réfugié libyen qui grâce au foot, va surmonter sa condition. De Lybie il va partir pour l’Allemagne s’entrainant avec les meilleurs de son âge, mais ce qu’il ne sait pas c’est que la compétition est féroce entre les jeunes. Deux joueurs du même âge sont dominés par leur égo, l’un des deux décidant de tacler son coéquipier pour qu’il ne puisse plus jouer au foot, résultat une fracture ouverte du tibia. Le jeune protagoniste sera lui, face à un autre problème : les conditions dans son pays étaient telles, qu’il est petit et maigre. Il doit donc choisir entre la drogue ou le retour au centre d’entrainement sans être sûr d’avoir une sélection à la clé.

Entre jeu enfantin et guerre d’égo, le football s’offre une mutation spectaculaire au fil des lectures et du développement des lecteurs. Que vous aimiez ou non le ballon rond, vous trouverez forcément en cette période de matchs, des ouvrages de littérature jeunesse qui correspondent à l’idée que vous vous faites de ce sport.

Maylis Cormont

[Suit une biographie non-exhaustive, le thème étant très présent en LEJ, d’ouvrages sur le foot et la coupe du monde.]

Albums
Albo, Pablo – Foot-mouton, Didier Jeunesse, 2018
Aubin, François – Foot, Ecole des loisirs, 2006
(3) Bisinski, Pierrick/ill. Alex Sanders –Pop joue au foot, Ecole des loisirs, 2018
Brissy, Pascal/ill. Sophie Vertille – Un match fou fou foot !, Deux coqs d’or, coll. Un petit livre d’or, 2018
Browne, Anthony – Marcel le magicien, Ecole des loisirs, 1995
Ciccolini, Bernard – On est les champions !, Ecole des loisirs, 2005
Crowther, Kitty – Poka & Mine, Le football, Ecole des loisirs, coll. Lutin poche, 2012
(5) Diallo, Muriel – Bibi n’aime pas le foot, les classiques ivoiriens, 2014
(4) Jagtenberg, Yvonne /trad. Alain Serres (néér.) – Arno et son ballon, Rue du monde, 2014
McNaughton, Colin – Fou de football, Gallimard, 2006
Néjib – Les p’tits foot, C’est parti pour la coupe !, Gallimard, 2018
Paronuzzi, Fred – Football cosmique, Gallimard , 2016
Pinguilly, Yves, Sarang Seck- L’orange folle de foot , Tom’poche, 2014
(6) Richard, Stéphanie /ill. Gwenaëlle Doumont – J’aime pas le foot , Talents hauts , 2015
Saint-Mars, Dominique/ill. Serge Bloch – Max, fan de foot, Calligram, coll. Album Max et Lili, 2017

Romans

Bakolo-Ngoi, Paul – Rêve de foot , Gallimard , coll. Folio junior, 2014
Ben Kemoun, Hubert – Foot d’amour, Thierry Magnier, 2006
Bienne, Gisèle – Les champions, Ecole des loisirs, 2004
Billioud, Jean-Michel – Quand le foot rencontre l’histoire, Gulf Stream, coll.Doc’mania, 2018
Cendres, Axl – Echecs et but, Sarbacane , 2010
Chambaz, Bernard/ill. Zaü – Le match de foot qui dura tout l’été, Rue du monde, coll. Romans du monde, 2002
(1) Clément, Claire /ill. Robin Gindre – Essie, et si j’étais championne de foot ? , Bayard jeunesse , coll. Bayard poche, 2018
Colin, Fabrice – Des frères en finale , Rageot , 2016
(2) Demers, Dominique/ill.Tony Ross – Melle Charlotte , vol.2 , la meilleure entraineuse de foot , Gallimard , coll. Folio cadet , 2018
Devernois, Elsa /ill.Laurent Audoin- Vacances de foot ! , Bayard Jeunesse, coll. Bayard poche, 2018
Dieuaide, Sophie, Jacques Azam – La vie héroïque d’Antoine Lebic, T3, Champion du monde, Casterman, coll. Poche, 2014
Kalouaz, Ahmed – Je préfère qu’ils me croient mort, Rouergue , 2011
Lachaud, Denis /trad.Frédéric Rébéna – Foot , foot, foot , Actes Sud junior , coll. Les premiers romans , 2007
(7) Léon, Christophe – La décision, Oskar, 2018
Luciani, Jean-Luc/ill. Thierry Christmann – La ville qui rend foot, Rageot, coll. Cascade 9-11 ans, 2001
Nicolas, Christophe /ill. Sess – Le foot, moi , jamais ! , Larousse, coll. Mes premiers romans, 2018
Paquelier, Bruno – L’œil du Maracana , Oskar, 2014
Peet, Malcolm – Le gardien, Gallimard , 2014
Picouly, Daniel – La coupe du monde n’aura pas lieu, Flammarion, 1998
Pinguilly, Yves / ill. Zay – Le ballon d’or , Rageot , coll. Cascade , 1994
Pinguilly, Yves /ill.Laurent Corvaisier – Frissons de foot à Bangui : Gbanda a yingi !, Rue du monde, coll. Roman du monde, 2010
Pope Osborne, Mary /trad. Sidonie van den Dries (angl.) – Coupe du monde à Mexico, la cabane magique , Bayard , 2015
Schulz, Hermann – Mandela et Nelson, Ecole des loisirs, 2011
Simard, Eric – Petrol Saint-Germain, Oskar , coll. Court métrage, 2014
Simard, Eric – Trop fort Tony, Oskar , 2012

Documentaires

Billioud, Jean-Michel – Tout savoir sur le foot, Fleurus , coll. Tout savoir sur, 2018
Billioud, Jean-Michel /ill.Almasty – Foot : 40 joueurs de légende, Gallimard, coll. Bam ! , 2017
Bouchard, Jean-Philippe (sous la dir.) – La grande histoire de la Coupe du monde, l’Equipe, 2009
Colin, Fabrice – Clairefontaine : l’école des Bleus , vol.1 , La rentrée , Nathan Jeunesse ,coll. FFF, 2018
Coupe du Monde de la Fifa, Russie 2018 : guide junior, Le Ballon Eds, coll. FootFifa, 2018
Deleule, Didier /ill.Lionel Koelchin – Le football, que nous apprend-il de notre vie sociale ?, Gallimard , coll. Chouette ! Penser, 2008
Grimault, Dominique – Coupe du monde 2006 : livre d’or, Solar , 2006
Jerôme, Philippe /ill. Elodie Perrotin – Les footballeurs, éditions du Ricochet, coll. POCQQ , 2018
Ledu, Stéphanie, Stéphane Frattini/ill.Benjamin Strickler – Le football, Milan, coll. Mes docs animés, 2018
Magdalena/ill.Océane Meklemberg – Les docs du CP , Vol.6 , Le football , Flammarion jeunesse , coll. Castor poche , 2016
Maincent, Géraldine /ill. François Foyard – Le foot, Larousse , coll. La baby encyclopédie, 2018
Mathier, Bénédicte et Myrtille Rambion/ill. Guillaume Long – ABC Foot ; abécédaire de la Coupe du monde de football , Actes Sud junior , 2010
Mazet, Eric, Didier Peneau, Sébastien Bordas , Gaël Anger – Horizon bleus 2006 : 30 bleus pour gagner la Coupe du monde , Mango , 2006
Mazzari, Mauro, Isabelle Wlodarczyk – Des histoires de foot pour réfléchir, Oskar, coll. Des mots pour réflechir, 2014
Planète foot !, Géo Ado, 2010
Planète football : la passion du jeu, Gallimard, 2018
Rebière, Guillaume – L’album de la coupe du monde 1998, Calmann-Lévy, 1998
Récamier, Joseph/ill. Philippe Rouchier, Gaëlle Autin – 50 questions loufoques sur le football : avec des réponses super sérieuses, Fleurus, coll. 50 questions loufoques , 2018
Roland, Thierry – La légende de la Coupe du Monde,1930-1998, Minerva, 1998
Rouche, Jérémy /ill. Pascal Baltzer – J’apprends le foot, Milan, coll. Mes docs sport, 2016
Rouche, Jérémy/ill. Neil Stevens – Le grand atlas du foot, Milan jeunesse, 2018
Taylor, Sean , Caio Vilela/trad. Laurana Serres-Giardi (angl.)- But ! , Rue du monde, coll. Enfants du monde , enfants du foot, 2014
Tulett, Darren – Les fabuleuses histoires de la Coupe du monde , De la Martinière jeunesse , 2018
Verthé, Valentin – Mondial 2018 : mon cahier de supporter, Larousse, coll. Fou de foot, 2018

BD

Camus, Jean-Christophe, Lilian Thuram/ill. Benjamin Chaud – Tous super-héros, vol.2 La coupe de tout le monde, Delcourt jeunesse, 2018
Dequier, Bruno – Louca, 1, Coup d’envoi, Dupuis , 2002