Je serai toujours là pour toi

Je serai toujours là pour toi

Comment avons-nous pu laisser passer un si bel album tout en symboles! Sur l’angoisse de l’absence, de la disparition, de la mort… sur l’amour et le sens de la vie. A travers la métaphore du bateau et d’un texte très court, très simple et tellement beau qu’on a envie de le retranscrire :
Qui veillera sur le petit garçon ?
« Moi, dit la maman. Je le serrerai dans mes bras…
et je l’empêcherai de trop se pencher. »
Mais qui veillera sur la maman qui veille sur son enfant ?
« Moi, dit le capitaine. Je tiendrai la barre sans les quitter du regard ».
Mais qui veillera sur le bateau ?
« Moi, dit l’étoile.
Je guiderai le bateau à travers la tempête
Et les vagues qui écument.
Je l’aiderai à rentrer au port,
A retrouver sa jetée.
Mais qui veillera sur moi ? demande l’étoile.
« Moi, dit le petit garçon.
J’ouvrirai prudemment ma fenêtre, et si tu tombes…
Je serai toujours là pour toi. »

Ce texte vogue au gré des vagues en forme de calligramme sur de très belles illustrations pleine page qui au début laissent une large place à l’espace, à la beauté de la mer calme. Mais peu à peu le ciel se charge de nuages et survient la tempête. Les cadrages et les couleurs communiquent l’angoisse et la nausée, et le retour au port sous un ciel encore chargé de nuages noirs est bien triste. Mais les dernières pages alors que le jour se lève sont remplies de lumières et la nuit pure et étoilée.
L’avenir est confié aux générations futures … nous pouvons faire confiance en leur amour et faire confiance en la vie.

Janie Coitit-Godfrey

Mark Sperring/ill. Layn Marlow/ Trad Elisabeth Duval – Je serai toujours là pour toi
Kaléidoscope, 2015, 978-2-877-67857-5
Pour les petits 4/6 ans
Mots clés : Angoisse, mort, amour, vie, confiance
Faire confiance au futur

Traduction en Littérature Jeunesse – Denise Escarpit

Traduction en Littérature Jeunesse – Denise Escarpit

En octobre dernier, nous avons publié un extrait d’un article de Denise Escarpit relatif à la traduction en littérature jeunesse. Retrouvez désormais l’intégralité de la communication de Denise Escarpit : « Traduction et adaptation en Littérature d’Enfance et de Jeunesse » lors du colloque de Littérature Comparée à Montpellier en 1980 : traduction de l’oralité, de la relation texte-image, de l’image elle même ou du paratexte. Bonne lecture !

Traduction en Littérature Jeunesse

Traduction en Littérature Jeunesse

13 et 14 octobre prochains  : Université Sorbonne Nouvelle à Paris, colloque très intéressant sur « Traduire les sens en Littérature pour la jeunesse » avec la participation d’un panel international de chercheurs qui travaillent sur les problématiques de la traduction en Littérature d’Enfance et de Jeunesse (LEJ).

Déjà en 1980 lors d’un colloque de Littérature Comparée à Montpellier, Denise Escarpit s’était intéressée à toutes ces questions et avait lancé ces mêmes pistes de recherches qui sont explorées aujourd’hui : la traduction de l’oralité, de la relation texte-image, de l’image elle même ou du paratexte. C’est pourquoi nous publions un extrait de cet article et vous encourageons vraiment à le lire !

Vous trouverez également dans l’ouvrage Nouvelles perspectives en littérature de jeunesse, en vente sur notre site, les nombreuses voies ouvertes par Denise Escarpit concernant la recherche en LEJ, les valeurs qui lui tenaient tant à cœur et que nous nous efforçons de porter encore aujourd’hui.
Achetez le vite !

« Zizi Lolos Smack !! » en complément du numéro 213 de NVL la revue à paraître fin septembre 2017

« Zizi Lolos Smack !! » en complément du numéro 213 de NVL la revue à paraître fin septembre 2017

C’est génial ! Décapant ! Drôle ! Juste scientifiquement ! Répond à toutes les questions que les jeunes peuvent se poser sur l’amour et la sexualité. Et je dis bien toutes, sur le zizi, la zezette (et tous les autres noms qu’on peut leur donner !), sur tous les changements qui peuvent s’opérer entre 9 et 14ans, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel.
C’est un album interactif réalisé avec beaucoup d’imagination et d’humour, avec plein de petites portes à ouvrir : un slip, une feuille de vigne, soulever une couette ; comme pour accompagner symboliquement le jeune dans sa découverte de son corps et de son fonctionnement.
Cet album dénonce aussi les visions stéréotypées des garçons et des filles par un petit jeu de « vrai ou faux » dès la première page. Mais alors pourquoi retombe-t-on sur les stéréotypes lorsqu’à la page 20 il y a le quizz sur la fille idéale et le garçon idéal ? « Plus tard elle sera : maîtresse d’école, danseuse, infirmière, comme ta maman ! » et pour lui « pompier, vétérinaire, président de la République ? » Même s’il y a aussi « fleuriste et dresseur de puces ! »
Un album à vraiment mettre entre toutes les mains !!!… Et qui complétera merveilleusement notre numéro de NVL la revue sur le corps à sortir fin septembre.

Janie Coitit-Godfrey

Delphine Godard et Nathalie Weil/ill. Stéphane Nicolet – Zizi Lolos Smack !!
Nathan, 2013 – 16,90 € – 9782092547229. Pour les 9-14 ans
Note : 4/5