Juliette Perchais est une jeune enseignante en collège de la région parisienne. Elle ne trouve pas dans sa formation des réponses à ses attentes. Très vite elle éprouve le sentiment de tâtonner et décide de partir en 2017 faire son tour du monde de l’éducation. En un an elle visite 18 pays et bon nombre d’écoles, parle avec des enseignants, des élèves, observe, compare, jauge, découvre, analyse les approches. Ce livre est la synthèse de ses observations et de son ressenti.

A l’heure où en France on découvre, par l’intermédiaire des  neurosciences  la prise en compte des émotions dans le processus d’apprentissage, on s’aperçoit que cela existe déjà dans de très nombreux pays comme nous le dit Juliette : « Tout au long de mon voyage, j’ai été surprise de constater que cette question était extrêmement développée dans la plupart des pays que j’ai traversés et que l’école et ses enseignants s’en sont largement emparé depuis quelques années maintenant. A mesure que nos connaissances du développement de l’enfant et de l’adolescent se perfectionnent, on constate en effet que l’apprentissage peut être activé ou inhibé en fonction de nos émotions, de notre stress, de notre satisfaction »

Comment en Finlande, en Suède, aux Etats-Unis, au Brésil, en Belgique, en Inde, au Canada, aide-t-on l’enfant à se construire en tant que personne ? Intelligence émotionnelle, estime de soi, confiance en soi, contrôle de soi, empathie, encouragements, bien-être à l’école, sont autant de questions abordées dans ce livre passionnant, pour les éducateurs comme pour les parents.

 

Juliette Perchais – L’éducation n’est pas une science exacte

Kero, 2019. 9782366584066, 17€50.