Le prix Alma (Astrid Lindgren Memorial Award) équivalent du Prix Nobel de Littérature pour la jeunesse, vient d’être décerné à Baek VHHeena. L’occasion d’un joli coup de projecteur sur la production d’albums coréens pour la jeunesse, l’une des plus créatives au monde et dont nous avons en France bon nombre de traductions.
BAEK Heena (ou Hee-na Baek en France) a été formée à l’animation, ce qui se constate avec évidence dans ses illustrations, prises de vues de figurines dessinées dans des décors éclairés. Mais elle se signale aussi par son grand éclectisme stylistique dont les trois seuls titres traduits en France sont déjà le reflet.
« Les Petits pains au nuage » (Didier Jeunesse, 2006) est un album exceptionnel de maîtrise dans sa narration visuelle, d’une poésie et d’une grâce enfantine réjouissantes. Espérons que cette nomination soit l’occasion d’une réimpression de son « Fil rose » et, surtout, d’une traduction de son impressionnant « Moon Sorbet » (Storybowl, 2010).

Julie Balland