Schneider Christine - Seuil Jeunesse

Illustrateur : Pinel Hervé

Avec un tigre, ici comme gros minet, et deux enfants sages sur la pointe des pieds, dans un clair-obscur poétique, mystérieux et tendre, la couverture dit bien la réussite de cet album. Rêve et réalité se mêlent sans heurts chez ces grands-parents où les souvenirs d’Afrique excitent l’imagination des enfants. Une escapade nocturne, jusqu’à la cuisine, pourrait bien virer au cauchemar. Chandelier à terre, lait renversé, porte qui grince, branche du jardin cassée… Mais Papy et Mamie n’y voient que les incartades nocturnes de leurs animaux familiers, éléphant, tigre, boa… grandeur nature ! Avec calme et bienveillance, ils maîtrisent, aussi souvent que nécessaire, cette ménagerie dissipée…
Bravo aux auteurs. Difficile de dire quand commence le rêve. Le « clair-obscur », essentiel
ici, souligne émergeant de l’ombre, dans une lumière dorée, la présence rassurante et
bienveillante des grands-parents. Le cadre suranné dit la distance irréductible entre
les générations et la poésie de l’enfance. Un rêve, pour apaiser l’imagination fertile des
tout-petits et avoir peur un peu pour apprivoiser le noir.

Marie Dufon-Roche