Piatek Dorothée - Seuil Jeunesse

Illustrateur : Moncheaux Jérémy

La lecture de L’horizon bleu en 2012 nous avait marqué. Ce récit, beaucoup plus long, retrace les étapes de la bataille d’Arras. Le soldat Dean Kingston est mort, son journal, sa plaque et quelques autres souvenirs sont remis à sa veuve. Le recours à la forme du journal permet de rester dans l’intimité d’une vie. Informations, description des lieux, sont données à travers le regard d’un homme dont on découvre la sensibilité, la finesse à travers les propos adressés à une épouse tendrement chérie. Le journal se charge
alors d’une humanité qu’un récit ne peut avoir. L’incroyable réalisation de ce casernement dans d’anciennes carrières, le quotidien dans l’attente de l’assaut, la violence inouïe de la bataille contrastent avec la douceur des souvenirs, l’espoir du retour, l’attente du premier enfant. Les illustrations au fusain mettent en évidence la souffrance des hommes dans
les regards hagards et vides. Un spectacle a été tiré de ce beau texte.

Bernadette Poulou