Keplart, Beth - Ecole des Loisirs


Kenzie, la narratrice, a 17 ans et sa vie bascule quand elle se découvre enceinte. Pour Kévin, son amoureux, l’avortement est une évidence. Pour sa mère, représentative d’une Amérique puritaine, il faut cacher le scandale… Elle décide pour sa fille : celle-ci ira en Andalousie vivre la fin de sa grossesse, l’enfant sera donné à un couple qui ne peut avoir d’enfant. Elle pourra rentrer de son séjour d’étude à l’étranger, libérée de son fardeau… L’adolescente est comme assommée par ces dispositions brutales pour lesquelles elle n’a jamais été consultée. Le décès récent de son père, les réactions de son petit ami, de sa mère l’ont fragilisée. Mais les rencontres avec Estela, la cuisinière, qui derrière sa dureté apparente, cache une histoire proche de celle de Kenzie avec
Esteban, un jeune palefrenier taciturne et profondément humain, vont faire évoluer Kenzie. Elle saura le moment venu faire ses propres choix et ne pas se conformer à ceux de sa mère. De brefs chapitres permettent un découpage cinématographique. Intérieur/extérieur, des gros plans sur des personnages alternent avec des plans lointains qui peignent l’Andalousie. C’est dans ce pays qui lui est étranger que la narratrice va trouver la force de s’affirmer et de décider de son avenir. Garder l’enfant, vivre avec Esteban. L’évolution du personnage est traitée avec finesse. Enrichie des histoires personnelles des personnes qui l’entourent, destins marqués par la guerre d’Espagne, la narratrice trouve sa voie.

Bernadette Poulou