Claude Ponti - Ecole des Loisirs


Un nouveau Ponti, ça se déguste. Après les petits albums de Blaise le poussin, et l’immense album où les poussins font le gâteau d’Anne Hiversère, Ponti explore un nouveau format, le GROS : en fait, il reprend le petit album à l’italienne des poussins
mais grossi de 107 pages ! Si gros qu’on va s’y perdre !.. Non, le feuilleter n’est pas un problème puisque le livre se lit dans les deux sens, de la gauche vers la droite bien sûr mais inversement aussi, le poussin court et revient, les fesses sur une page, la tête sur la suivante, les personnages venus de la gauche croisent parfois ceux qui reviennent par la droite, ça va très vite… Le livre est une course, il n’y a donc pas le temps de lire du texte, quelques étiquettes, de rares commentaires défilent en bas comme au prompteur mais
le plus souvent ce sont des !!!! ou des ………………………………, voire des : ) ou
des 🙁 ou encore des ^_ ^ . Ponti ne pouvait laisser passer ces nouveaux alphabets, c’est inventif, impertinent, toujours dans le coup.

Claudine Charamnac Stupar