Biblio : De nouveaux enjeux pour la lutte contre le racisme ?

Biblio : De nouveaux enjeux pour la lutte contre le racisme ?

Clément Dherbécourt, Nés sous la même étoile ? Origine sociale et niveau de vie, France stratégies,  2018,

Le CV anonyme « pénalise » les personnes issues de l’immigration, Le Monde, 04 avril 2011,

 

Odile Ferry, Élise Tenret, « A la tête de l’étudiant·e » ? Les discriminations perçues dans l’enseignement supérieur,​OVE Infos, n°35, 2017,

 

Gilbert Meynier et Pierre Vidal-Naquet, Coloniser, Exterminer : de vérités bonnes à dire à l’art de la simplification idéologique

 

Robert Castel, La discrimination négative : citoyens ou indigènes ?, Paris, Seuil, 2007,

 

Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie, Les oubliés de l’égalité des chances, Institut Montaigne, 2004,

 

Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, Portraits de France, 2021,  Rédigé par P Blanchard et al.

Pierre Bruno

Sélection de livres jeunesse sur l’enfant noir

Sélection de livres jeunesse sur l’enfant noir

Kouam Tawa , ill William Wilson,  A comme Afrique,  Gallimard Giboulées, 2020-, 22 €- pour tous

David Guyon, Hélène Crochemore, Ailleurs, Talents Hauts

Nnedi Okorafor – Akata witch, L’école des loisirs, 2020, 13 ans+

Timothée de Fombelle, Alma, Le vent se lève, Paris, Éditions Gallimard, 2020

Zélia Abadie, Gwenaëlle Doumont, Awa, Talents hauts, 2021, album BD 9 ans +

Muriel Bloch, Magali Attiogbé – Babel Africa Gallimard Jeunesse, Giboulées, 2020, 16€, 8-13 ans.

Atinuke,  Angela Brooksbank, Bébé va au marché,  Editions des Eléphants, 2020, 14 € , De 18 mois à 5 ans

Atinuke,  Angela Brooksbank, Bébé est bien caché,  Editions des Eléphants

Atinuke,  Angela Brooksbank, Bintou la casse cou, Editions des Eléphants

Anne-Isabelle Le TouzéBienvenue à l’école Aimé !, Ecole des loisirs

Bond, Marion, Queen Mama, Cali, c’est moi, Marion Bond, 2020.

Laura Nsafou, Barbara Brun, Comme un million de papillons noirs, Cambourakis

Kouam Tawa, Fred Sochard, Danse petite lune, Rue du monde

Juliette Parachini-Deny, Séverine Duchesne, Devine qui est le plus fort ?, Les P’tits Bérets

Mamadou Diallo/ ill Vanessa Hié,  Diabou N’dao,  Mini album Syros

Malorie Blackman, Entre chiens et loups, Milan, roman

Thyssen judith Geyfier,  Fatou du monde  Rue du monde

Jason Reynolds, Ghost, Milan, 2019, roman  

Rémi Courgeon, Gros Chagrin, Talents Hauts, 2014, 3 ans+

Jacob Lawrence, Harriett et la terre promise, Ypsilone ed.  2018,

Ellen Levine, Kadir Nelson, Henry et la liberté, une histoire vraie,  Ed. des Eléphants, 2018

Jamia Wilson, Andrea Pippin, I have a dream : 52 icônes noires qui ont marqué l’histoire, Petit homme, 2018

Gaia Cornwall-  Jabari plongeD’eux, 2020, dès 4 ans

Bernard F., Roca F. Jeanne et le Mokélé. Albin Michel jeunesse, 2001

Julie Rey, Je peux savoir pourquoi je suis noir ?, L’École des loisirs, Théâtre, Paris, 2016.

Laferriere D., Normandin F. Je suis fou de Vava.Editions de La Bagnole, 2006.

Boudimbou, Ophélie, Ama, Kanika. Dans la cuisine de mamie, Publishroom, 2019.

Marie Sellier,  Marion Lesage, L’Afrique, petit Chaka, Réunion des Musées Nationaux, 2000

Gérard Moncomble, Zad- Là-bas – Utopiques, Alterégaux, 2021, 10€, 8ans +

Sylvain Victor- La petite fille qui voulait voir des éléphants, Atelier du poisson soluble, 2013

France Quatromme/ Mercè Lopez-  La robe de Fatou , Kaléidoscope, 2021, 13 _ 9782378880347

Rocio Bonilla, Susanna Isern, Le grand livre des superpouvoirs, Père Fouettard

Sam Boughton Le petit jardinier extraordinaire– Gallimard Jeunesse, 2019, dès 5 ans

Traoré, Makamoussou, Marta Anna Jollant. Les aventures de Djibril – Djibril, un jour de pluie. Traoré Makamoussou, 2019.

Traoré, Makamoussou, Thakshi Dissnayake, Les aventures de Djibril – Djibril à l’école. Miroirs libres, 2019

Sandra Le Guen, Marjorie Béal, Les cheveux en bataille, Les P’tits Bérets

David F., Galeron H. Les enfants de la lune et du soleil. Motus, 2001

Laure Monloubou, Michaël Escoffier, Les gens normaux, Kaleidoscope

Mwankumi D. Les petits acrobates du fleuve. L’Ecole des Loisirs,

Bond, Marion, Queen Mama, Les petits super-héros sont les plus forts. Mission en eaux troubles, Marion Bond, 2020.

Barak Obama, ill. Loren Long – «  of thee I sing » : Lettre à mes filles,  La Martinière, 2011

Alex T. Smith- Lili-Rouge et le gros méchant lion –  Scholastic  2015, 3 ans +

Antoine Guilloppé, Little Man, Gautier Languereau

Delphine Perret, Sébastien Mourrain, Louise ou l’enfance de Bigoudi, Les Fourmis Rouges

Pinguilly Y., Coulibaly N’naplé., Palayer C., Maïmouna, qui avala ses cris plus vite que sa salive, Vents d’ailleurs, 2007.

Raphaële Frier, Zaû, Martin et Rosa, Martin Luther King et Rosa Parks ensemble pour l’égalité,  Rue du Monde 2013

Mabanckou A., Gueyfier J.Ma sœur-Etoile. Seuil jeunesse, 2010.

Lilian Thuram, Mes étoiles noires – De Lucy à Barak Obama., Ed. Philippe Rey, 2010

Lenain T., Balez O. Moi Dieu merci qui vis ici. Albin Michel Jeunesse, 2008.

Karen Beaumont, David Catrow – Moi je m’aime !   Scholastic, 2005/ 2017  5 ans +

Astrid Desbordes, Pauline Martin, Mon ami, Albin Michel Jeunesse

France Quatromme, Sandrine Bonini, Mon enfant de la terre

Guissé, Madina, Lyly Blabla, Neïba Je-sais-tout (ou presque). Tu sais garder un secret ?, Publishroom, 2017.

Guissé, Madina, Lyly Blabla, Neïba Je-sais-tout. Un portable dans le cartable, Publishroom, 2018.

Matthew A. Cherry et Vashti Harrison, Nos boucles au naturelScholastic, 2020, dès 3 ans

Chimamanda Ngozi Adichie, leire Salaberria – Nous sommes tous des féministes, Gallimard jeunesse, 2020.

Zad,  Nemob. Paris paradis(T1).  2 vives voix, Bisous de famille, 2011.

Jean D., Zad, Nemob. Paris paradis(T2). 2 vives voix; Bisous de famille,2013.

Davina Bell, Allison Colpoys, Qui est le plus futé ?, Sarbacane

Ana Maria Machado,Hélène Moreau – Rêve noir d’un lapin blanc, Vents d’ailleurs, 2005, 5-8 ans

Irène Cohen-Janca & Marc Daniau- Ruby tête haute Ed. des Eléphants, 2017,

Varian Johnson/ Shannon Wrigt- Sœurs jumelles, Scholastic 2021, BD 9 ans+

Vanessa Simon Catelin/ François Soutif- Tiguidanké, Kaléidoscope, 2020,  9782378880255

Véronique Massenot, Amarnath Hosany, Sébastien Chebret,  Tizam et l’arbre à bonbons, L’élan vert

Lilian Thuram, Jean Christophe Camus/ Benjamin Chaud, Tous superhéros Delcourt, 2016, BD 6-12 ans

Trish Cooke et Helen OxenburyTrès, très fort !   Flammarion Jeunesse, 2020, dès 4 ans

Frank Prévot, Aurélia Fronty, Wangari Maathai, la femme qui plante des millions d’arbres. Rue du Monde

Dedieu t. Yacouba. Seuil Jeunesse, 1994.

Dedieu T. Kibwé. Seuil jeunesse, 2007.

Dedieu T. Yakoubwé. Seuil Jeunesse, 2012.

Nathalie Dieterlé, Le tout petit bobo de Zékéyé -Zékéyé et la colère du géantZékéyé et la sorcièreZékéyé et le grand méchant NiaZékéyé et le gros gâteau de KokiZékéyé et le singe de CocodiZékéyé et les drôles de bruits,  Hachette Enfants.

 

 

BANCELN. & Al (dir.),Ruptures postcoloniales. Les nouveaux visages de la société française. Paris: La Découverte, 2010.

 

BLANCHARDP.Question noire et présence afro-antillaise en France: de l’invisible au visible in POINSOTM et WEBERS. (Dir.), Migrations et mutations de la société française.Paris:La découverte, 2014.

 

FASSIND et FASSINE. (dir.)De la question sociale à la question raciale. Représenter la société française. Paris: La Découverte,2010

 

NDIAYEP.La Condition noire.Essai sur une minorité française. Paris: Calmann-Lévy, 2008.

 

Les questions noires en France Revendications collectives contre perceptions individuelles Présentée et soutenue publiquement  Par Yoann LOPEZ  2010

Claudine Charamnac Stupar

A paraître: « La couleur de l’enfance. Discriminations 2 « – NVL 229 – Septembre 2021

A paraître: « La couleur de l’enfance. Discriminations 2 « – NVL 229 – Septembre 2021

Après les réécritures liées à la floraison d’une culture woke, ce 2eme numéro porte sur la question posée avec insistance par les mères noires de France : où sont les enfants noirs en littérature jeunesse, sans pagnes, ni girafes dans l’image ?  si la littérature jeunesse actuelle ne nous  parait pas pouvoir être taxée de raciste, nous avons examiné la question de ceux-là qui s’estiment  « racisés ». Bien des nuances sont à apporter mais la complexité des réponses n’en rend pas moins valide la question.

Claudine Charamnac Stupar

American Royals, 2, Sa majesté

American Royals, 2, Sa majesté

Béatrice dans le tome précédent, est devenue reine des Etats-Unis suite au décès de son père. Faisant face à sa destinée et ses obligations, elle accepte de se marier avec Teddy Easton, pourtant au départ amoureux de sa sœur. Ce roman est empli de triangles amoureux, suite à des ruptures plus ou moins déchirantes. Chaque nouveau couple formé dans ce tome sont des contes de fées, presque trop parfait.

Béatrice doit en plus de sa situation amoureuse, faire face à des obligations archaïques. La jeune femme n’étant pas jugée comme reine tant qu’elle n’est pas mariée. Toujours dans les convenances, elle n’ose pas imposer de suite cette modernité, affirmée par sa sœur cadette qui n’a pas peur de choquer. Une bouffée d’air frais sur cette institution qu’est la royauté américaine. Roman sympathique bien que parfois trop prévisible, mais on adore détester la méchante de cette série, Daphné, descendante sans doute de Machiavel.

Maylis Cormont

  1. Katharine McGee / trad. Laureline Chaplain – American Royals, 2, Sa majesté

Lumen, 2021, 16€, 9782371022904, à partir de 14 ans.

Florence et Henri

Florence et Henri

Une initiation à la photo en référence à la grande photographe Florence Henri

Nous faisons amende honorable en signalant tardivement un livre remarquable qui est, sous sa couverture discrète, un livre d’art. Cet ouvrage fait référence à Florence Henri (1893-1983) qui fut connue comme peintre avant d’être reconnue comme photographe et « miroir  des avant-gardes 1927-1940 » comme s’intitulait l’expo que lui a consacrée le Musée du Jeu de Paume à Paris.  Florence Henri, influencée par ses  études au Bauhaus auprès de Klee et Kandinsky et des artistes berlinois d’avant-garde, dès la fin des années 1920, montrait des œuvres originales, images abstraites, natures mortes à construction géométrique, autoportraits avec miroirs. Lazlo Moholy-Nagy disait d’elle en 1928 : «  Avec les photographies de Florence Henry, la pratique de la photographie aborde une nouvelle phase, d’une tout autre ampleur que ce qu’il aurait été possible d’imaginer jusqu’ici. » Elle est pourtant aujourd’hui largement méconnue et ce livre est un hommage bienvenu.

L’ouvrage des éditions 205 constitué, sous étui, d’un livret et de planches d’expérimentation, est une fiction entre un personnage Florence et un chat en papier, Henri. Tout ce qui concerne le labo est en couleurs, monde du vivant, tandis que l’univers du chat, c’est-à-dire les photos de Florence qu’il contemple, est en noir et blanc.   La fiction est un prétexte à une initiation des jeunes à la technique photographique : vocabulaire de la photo, observation d’images, jeux, et incitation à manipuler et aborder soi-même ce médium.

Claudine Charamnac Stupar

5.Yveline Loiseur, Olivier Belon / ill. Frédéric Bosset – Florence et Henri

Editions 205,déc 2019, 26,00 €, 9782919380299, à partir de 10 ans

Mots clés : docufiction , art photographique , Florence Henri