Mars 2015

C’est quand qu’on est vieux ?

14,00

C’EST QUAND QU’ON EST VIEUX ?

– Littérature jeunesse et vieilles personnes/Geneviève Arfeux Vaucher
– Représenter les trous de la mémoire : la littérature pour la jeunesse, une littérature exemplaire/ Marie-Hélène Inglin Routisseau
– Petits-enfants d’ici, grands-parents d’ailleurs/ Marie-Claude Mietkiewicz, Benoît Schneider
– Sélection Bibliographique/ C.Charamnac Stupar

PRINTEMPS DES POÈTES
– La poésie est une insurrection / Claudine Charamnac Stupar
ACTUALITÉS
BD : Prix Entre les bulles 2014 / Entre les lignes
NOUVELLES LECTURES
INDEX DES LIVRES CITÉS

Images de couverture de Delphine Bodet, texte de Xu Dishan, in Mémé Xiao goûte à la vie, Hong Fei, 2008. ©Hong Feï. Avec l’aimable autorisation de l’éditeur

Edito

C’est quand qu’on est vieux ? Vieux pour de bon ? Vieux pour de bon, tant il est vrai que les enfants d’aujourd’hui connaissent grands-parents et arrière-grands-parents bien souvent. Si pour les premiers, l’image se modifie, montrant des grands-parents actifs, voyageant, disponibles, quelques stéréotypes demeurent dans la littérature jeunesse, comme le montre Geneviève Arfeux-Vaucher, et les grands-parents figurent peu dans les familles recomposées ou homoparentales. Aborder la grande vieillesse et ses troubles est plus récent. Alzheimer est une des composantes du grand-âge. Marie-Hélène Routisseau l’inscrit dans l’histoire de la littérature ; Lewis Caroll en a fait un motif littéraire : « la déconstruction à l’œuvre dans la perte de la mémoire, relie la déconstruction du sens à la déconstruction du sujet. » La mémoire est aussi celle de la culture de l’enfance. Comment « petits enfants d’ci et grands parents venus d’ailleurs » titre de l’article de Marie-Claude Mietkewicz et Benoît Schneider, peuvent-ils se relier, quand « éloignement géographique, choc des cultures, rupture dans l’histoire familiale » les séparent ? Et pourtant, l’ancrage dans une histoire familiale est essentiel dans la construction de l’individu. Savoir d’où l’on vient pour savoir qui l’on est… et construire le monde que l’on veut. Cela fait lien avec le thème du Printemps des Poètes : Insurrection. « La poésie s’insurge contre tout ce qui étouffe l’humain, tout ce qui fait carcan, y compris la langue elle –même », thème de l’article de Claudine Stupar. Enfin, l’association Entre les lignes nous fait le plaisir de partager à nouveau ses découvertes en décernant son Prix de Bande Dessinée Entre les Bulles 2014 à la BD : Le temps des mitaines. Que dites-vous ? Là, pour nous, c’est le printemps, voyons !

Bernadette Poulou, Directrice de NVL

Informations & ressources

Date de sortie : Mars 2015

Numéro de la revue : C’est quand qu’on est vieux ?

Numéro de la revue : 203

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “C’est quand qu’on est vieux ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.