Lire en Poche 2016, Gradignan. Conférence : « Comment toucher le public adolescent dans l’édition, la librairie, les bibliothèques ? »

Lire en Poche 2016, Gradignan. Conférence : « Comment toucher le public adolescent dans l’édition, la librairie, les bibliothèques ? »

Médiatrices : Julie Lux, Pascale Villate
Intervenant Professionnel : Sylvie Gracia (responsable de la collectio DoAdo aux éditions du Rouergue), Véronique Durand (responsable du fonds adolescent chez Mollat), Joëlle Antigny (bibliothécaire jeunesse au Bouscat)

Une conférence très intéressante sur ce public si particulier que sont les ados.

Sylvie Garcia nous a expliqué l’évolution de l’offre éditoriale au Rouergue. La collection DoAdo a été créée il y a 18 ans. Guillaume Guéraud signait le premier roman de la collection avec « Cité Nique-le-ciel ». Ces romans sont de petits formats. Les couvertures sont illustrées. Elles sont proches de l’univers des albums jeunesse. Dans les années 2000, le format change, s’agrandit. Des couvertures avec photos sont proposées, plus proches de l’imaginaire adolescent. Les jeunes photographes sont découverts sur les réseaux sociaux. De plus, on se rend compte que ces livres pour adolescents sont aussi lus par de jeunes adultes. Aujourd’hui, les textes publiés sont plutôt des textes narratifs, moins de textes intimistes. Les auteurs partent davantage vers l’aventure, le fantastique, le fait divers, l’Histoire, etc.

Véronique Durand a vu la nécessité d’un fonds adolescent dans sa librairie dès les années 2000, quand « Twilight » est sorti et après la déferlante « Harry Potter ». Dans un premier temps, ce rayon était situé au rayon jeunesse. En 2009, des circonstances permettent de déplacer ce rayon adolescent vers le rayon poches. Un réel succès ! Les adolescents n’hésitent pas à venir en groupe pour discuter de leur lectures. Véronique Durand souligne qu’elle voit une vraie influence des blogs et des booktubeurs. Elle organise aussi un Club Ado :  blog et  page Facebook.

Joëlle Antigny est bibliothécaire à la Médiathèque du  Bouscat depuis 2010. Le public adolescent est un usager quasi inexistant. La structure veillissante et le fonds inadapté expliquent en partie cette désertion. Pour l’ouverture de la future médiathèque, une réflexion est menée sur ce public. Il a été décidé qu’il n’y aurait pas à proprement parler d’espace ado. Dans ce nouveau lieu, ce public se retrouve dans un premier temps au pôle « Bulles/bd/mangas » et au fond de la médiathèque au pôle Multimedia/Jeux Vidéos. Cet espace ado va donc trouver sa place sur ce tracé. Entre l’espace jeunesse et l’espace adulte. A côté des romans science-fiction/fantastique de l’espace adulte, genres que les adolescents affectionnent tout particulièrement. A l’occasion du Salon du Livre Jeunesse, un prix « Roman et Sac à dos » est remis par des adolescents de 13 ans à 16 ans.

Une rencontre riche avec des professionnelles passionnées !

Julie Balland
Gwen Audrin

Les histoires du facteur

Les histoires du facteur

« Les histoire du facteur », des boîtes-surprise d’albums jeunesse.
Oh, la bonne idée qui nous vient d’Auvergne !
On connait l’éditeur l’Atelier du Poisson Soluble, on connait un peu moins les éditions Margot et de la Poule qui pond. Ces trois maisons d’édition indépendantes ont mutualisé leurs ressources, leurs compétences et leurs auteurs pour nous proposer des cadeaux de noël originaux !
Reprenant l’idée des « box », ils regroupent leurs albums respectifs dans des boites-surprises ; pour commencer, le premier abonnement comportera 9 ouvrages et s’étalera sur 6 mois.
Les abonnements ne sont pas le monopole des grandes maisons d’éditions jeunesse ! Et tant mieux pour la bibliodiversité !
La faisabilité de ce projet dépend d’un financement participatif ulule, avec différentes contreparties suivant les montants. Pour soutenir ou suivre l’évolution du projet, c’est ici . Pauline Bestaven

Kupi l’enfant de la forêt

Kupi l’enfant de la forêt

Album sur la transmission et le respect de la nature.

Un bel échange intergénérationnel autour de la nature entre un enfant curieux et un vieillard puits de connaissances. Un album au message écologique et aux illustrations qui jouent sur les matières et les références à l’art amérindien. Les couleurs vives, la beauté des animaux et la douceur des visages invitent au voyage.
Le jeune Kupi s’enfonce dans la jungle, un énorme sac de manioc sur le dos. Il y rencontre un vieil homme et lui propose de l’aider à rejoindre son village. Ensemble, ils écoutent les insectes, le vent, la terre. Dans cette forêt extraordinaire, la vie et les trésors sont partout. Ecoute…
Nous suivons l’enfant et le vieillard dans la forêt équatoriale. Un arbre cache une ruche de miel, une pierre un diamant bleu… Pour les découvrir, l’enfant doit observer la nature qui l’entoure, être à son écoute, écouter les conseils du vieil homme… Gwenaëlle Audrin

Sabine du Faÿ et Judith Gueyfier – Kupi l’enfant de la forêt
L’élan vert, Les Albums, novembre 2015. 13,90 € – 9782844553812. A partir de 5 ans
Note : 4/5