Mars 2019

Notre Père Castor

15,00

NOTRE PÈRE CASTOR

Notre Père Castor, Claudine CHARAMNAC STUPAR
Paul Faucher, Anne-Catherine FAUCHER
Qui est Frantisek Bakule? Anne Catherine FAUCHER
De Faucher à Freinet : L’Education Nouvelle ? Marianne BERISSI
Lida, les premières oeuvres de l’écrivaine, Milena SUBRTOVA
Les enfants de la terre, Catherine FORMET JOURDE
Des images emblématiques, Claudine CHARAMNAC STUPAR
A propos des relations entre le Père Castor et des illustrateurs russes, Michel DEFOURNY
Gerda MULLER et May ANGELI, Illustratrices au Père Castor
Denise Escarpit et le Père Castor, Janie COITIT GODFREY
Les Amis du Père Castor, témoignages
Marlaguette au théâtre

PAROLE DE PRO(F)
Et roule Roule galette …

POÉSIE
Poèmes détonnants, Claudine CHARAMNAC STUPAR

NOUVELLES LECTURES

Couverture 1 Je fais mes masques, Nathalie Parain, Albums du Père Castor, 1931
Couverture 4 Plouf canard sauvage, image de Rojankovski, p.2 « éveil du jour » Album du Père Castor, coll. Le Roman des bêtes, 1935.
Couverture 2 : dessin de Rojankovsky, gouache et fusain, affiche 1950,
Toutes ces images proviennent des Archives de la Médiathèque du Père Castor qui nous en a autorisé la reproduction. Remerciements aux Amis du Père Castor.

Edito

[button link="https://www.nvl-larevue.fr/wp-content/uploads/2019/03/BIBLIOGRAPHIES-PERE-CASTOR.pdf" color="lightblue"] En PDF ici[/button] C’est avec un clin d’oeil que nous avons intitulé ce numéro « Notre Père Castor ». Après la Laïcité en décembre, ne croyez pas que NVL prône un nouvel évangile… C’est que l’inscription des Archives du Père Castor au registre Mémoire du monde de l’UNESCO a été salué unanimement en 2018 et nous pensons que c’est un évènement considérable qui nécessitait un numéro spécial. Père Castor, patrimoine de l’humanité ? on en est fier … mais pour tout dire presqu’un peu jaloux, quoi, le Père Castor, c’est d’abord le nôtre… chacun a le sien, en fait, drainant souvenirs et émotions d’enfance : Ah Michka ... soupire la nostalgie... Pour les jeunes générations, voilà légitimé un classique français qui balisera l’histoire de la littérature jeunesse, et celle de l’illustration : cela permettra de considérer sous un autre jour ces illustrations parfois désuètes - le monde évoqué a près d’un siècle ! - en redécouvrant les artistes d’avant-garde qui ont participé à l’aventure. L’image de couverture en est l’emblème. Il était donc important de retracer d’abord l’histoire de ce projet éditorial et de ses protagonistes, Paul Faucher, Lida, Bakule le modèle tchèque, les illustrateurs phares et, quoique nous fassions focus sur le père, François Faucher, le fils, grâce auquel l’oeuvre du Père Castor s’est pérennisée. Il fallait remettre en avant sa dimension novatrice liée à la mission éducative qu’il associait à une conception de l’enfant elle aussi très neuve ; elle nourrit toujours les pédagogies actuelles. Ainsi faisons-nous nôtre la réflexion de François Faucher : « L’enfant n’est pas un vase qu’on emplit mais un feu qu’on allume », disait Rabelais. Le Père Castor ajoute : « Je n’ai pas voulu des livres-entonnoirs, j’ai rêvé d’albums-étincelles. »1 1 Trente ans au service des enfants, de François Faucher, http://www.crilj.org/archives

Claudine Charamnac Stupar

Informations & ressources

Date de sortie : Mars 2019

Numéro de la revue : Notre Père Castor

Numéro de la revue : 219

Ressources :

Article de Florence Gaiotti :

Apoutsiak, le petit flocon de neige, un album du Grand Nord à la croisée des genres.

Bibliographies en annexe de la revue En PDF ici

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Notre Père Castor”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.