Décembre 2019

Que d’émotions !

14,00

176 en stock

QUE D’EMOTIONS !

La raison des émotions, Valentin EMERIC

Comment les émotions affectent nos apprentissages au cours du développement, Anita AÏTE

La colère : des albums pour les enfants ou pour les parents ? Bernadette POULOU

Images de la colère, Janie COITIT GODFREY

Les tout-petits et leurs chagrins, Sarah PIAZZO

Que d’émotions !  Panorama critique Bernadette Poulou et Comité de lecture NVL

PAROLE DE PRO (F)

Les émotions vont à l’école, entretien, Joëlle LARRAT, Cécile HARTL, Claudine CHARAMNAC STUPAR

POESIE

Emotion : choc de vivre sur la plaque sensible ( Antoine Emaz)

Haïkus : concentrés d’émotion, Claudine Charamnac Stupar

ÉCHO DE LA VIE DU LIVRE

Le Père Castor fait sa pub

NOUVELLES LECTURES

E-DOSSIER

Des systèmes d’éducation dans le monde où on prend en compte les émotions, Janie Coitit-Godfrey


Les images des couvertures 1 et 4 qui représentent la joie ( couv 1) et la tristesse (couv4) sont de Mirjana FARKAS, extraites de Dans mon corps, album publié par La Joie de lire, Genève, 2018.  ISBN 9782889084050  © La Joie de Lire. Nos vifs remerciements à l’éditrice Francine Bouchet.

Edito

Que d’émotions dans l’édition jeunesse ! Non, on ne parle pas des livres qui les suscitent mais de ceux qui parlent d’émotions… ou qui croient en parler ! L’excès de publications nous interroge.

Longtemps, dans la tradition philosophique le sujet « émotions » a été laissé de côté au profit de la raison, les émotions relevant du domaine de l’art. Il aura fallu l’apport des neurosciences, donc une approche scientifique, pour que notre regard change. L’article du neuropsychologue Valentin Emeric retrace ce parcours complexe et la chercheuse Anita Aité, en entrouvrant la porte de son laboratoire, nous permet de comprendre comment émotions et cognition sont liées dans l’apprentissage. Voilà qui explique l’intérêt que leur porte l’Education Nationale, comme on le voit dans Parole de pro(f).

Dans un premier temps, il nous a donc fallu clarifier : dans les livres destinés aux enfants, émotions basiques et complexes, sentiments, états d’âme et traits de caractère sont amalgamés et souvent réunis sous les bannières à la mode : développement personnel, épanouissement, bien-être, connaissance de soi… Certes, il y est question de comprendre, de nommer et ce passage par le langage est essentiel pour l’enfant. Mais à y regarder de plus près, on découvre une finalité qui surprend : il s’agirait de gérer ses émotions, de les maitriser, les canaliser. En quelque sorte, de les accueillir – le terme revient souvent - avant de les étouffer, les éteindre, les dominer.  Or, le propre de l’émotion est bien, étymologiquement, de mettre en mouvement, de bouleverser, de surprendre, de bousculer, de déséquilibrer…

Dans notre époque où blogs, tutoriels sont des donneurs de conseils, voire de leçons, il nous est apparu que parfois, l’édition jeunesse s’est laissée sinon séduire par ces influenceurs, du moins n’a pas hésité à marcher sur leurs traces. Les albums qui traitent de la colère sont représentatifs de ces tendances.

Mais d’autres existent qui offrent une véritable expérience de ce qu’est la littérature. Images et texte s’unissent pour émouvoir, surprendre, déstabiliser, peiner mais aussi donner des réponses à des questions à peine formulées, rassurer, consoler. Et tout cela sans qu’il soit nécessaire de démontrer, expliquer. Ayons confiance en la capacité des enfants à vivre leurs émotions, ayons confiance en leur capacité de grandir avec leurs émotions. Donnons-leur les livres qui aident à grandir sans qu’il soit besoin de le dire.

Bernadette Poulou

Informations & ressources

Date de sortie : Décembre 2019

Numéro de la revue : Que d’émotions !

Numéro de la revue : 222

Ressources :

Des systèmes d’éducation dans le monde où on prend en compte les émotions

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Que d’émotions !”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.