Escale du livre 2021

Escale du livre 2021

Malheureusement en cette année si particulière, l’escale du livre normalement située à Bordeaux, s’est dématérialisée comme tant de festivals.

Cette année nous devions y participer, nous vous donnons ainsi avec l’accord de l’Escale du livre, l’accès aux vidéos de ces échanges.

Rencontre avec Muriel Szac : https://www.youtube.com/watch?v=QZfs6nAm0yY

Portrait d’éditeur : NVL la revue https://www.youtube.com/watch?v=hHaehG-4IPE

A paraître: « Par le bout de la langue »- NVL 227 – Mars 2021

A paraître: « Par le bout de la langue »- NVL 227 – Mars 2021

Nous allons attraper la littérature jeunesse …par le bout de la langue ! avec ces livres qui font de la langue, des mots et des expressions, leur sujet et avec ceux pour qui le récit, le conte, la poésie, l’album, ne sont que des prétextes à des jeux de langue hilarants et une créativité verbale sans limites. Du babil du bébé au rap adolescent, le jeune humain déguste et mâche les mots et par là, entre en littérature.

Claudine Charamnac Stupar

A paraître: « Défense et illustration de la littérature jeunesse »- NVL 226 – Décembre 2020

A paraître: « Défense et illustration de la littérature jeunesse »- NVL 226 – Décembre 2020

Clôturant les thématiques littéraires de  l’année 2020 par une allusion à La Pléiade, Défense et Illustration de la littérature jeunesse est un N° spécial de 108 pages qui s’attaque à la question de la reconnaissance  de la LEJ  qui malgré l’apparent triomphe économique ou  la légitimation universitaire, pâtit du manque de considération accordé à une sous-littérature. Les voix diverses convergent vers deux interrogations majeures et faussement simples : en quoi la littérature jeunesse est -elle littéraire ?  qu’est-ce que le lecteur de cette littérature dite jeunesse ?

A paraître: « Des usages des imagiers »- NVL 225 – Septembre 2020

A paraître: « Des usages des imagiers »- NVL 225 – Septembre 2020

Les imagiers autrefois destinés aux tout-petits pour leur apprendre le nom des choses, se sont vite et largement affranchis des limites d’âge comme d’usage. Au point que les médiateurs adultes ne savent pas toujours bien utiliser ces livres d’images, images artistiques ou qui semblent en roue libre et  dont nous interrogeons le sens parfois complexe. Ce sont ces usages des imagiers que nous essayons de définir et le parcours a beau être historique, on verra que tous les bons imagiers sont, selon le titre de Hervé Tullet , des «  imaginiers ».

Merci tout particulier au comité de lecture qui a fait preuve d’une grande assiduité dans la rédaction de notes de lecture pendant la période estivale.

A paraître: « Philosopher avec les enfants ? »- NVL 224 – Juin 2020

A paraître: « Philosopher avec les enfants ? »- NVL 224 – Juin 2020

 » la philosophie, on a grand tort de la peindre inaccessible aux enfants », disait Montaigne, ce sont plutôt les adultes qui parfois restent cois devant les questions si profondes des enfants. Comment répondre ? Pourquoi et comment philosopher AVEC les enfants ?

Nous avons sollicité des philosophes, des enseignants, des auteurs, étudié des ouvrages et des collections entières, des revues aussi, qui se consacrent à ce qu’il faut bien nommer une « philosophie jeunesse ». Mais notre littérature jeunesse – ses albums, ses fictions, sans label philo –  n’ouvre-t-elle pas souvent cet espace pour penser qui est, selon les mots de Deleuze ( cf. introduction B. Poulou),  » suivre une ligne de sorcière » ?

NVL 223 en ligne !

NVL 223 en ligne !

Solidaire,

l’équipe de NVL la revue offre le PDF du numéro de mars en lecture gratuite : Les mythes grecs en littérature jeunesse.

Mars 2020, 92 pages en couleurs !

N° 223 ici

Un peu de tendresse avec ce gif qui n’est pas soumis aux normes de distance.

Gif : ©Hercule, John Musker et Ron Clemens , Walt Disney Pictures, 1997