Animaux anthropomorphes, notre miroir ?

14,50

ANIMAUX ANTHROPOMORPHES, NOTRE MIROIR ?
-Au-delà du miroir, Claudine C. Stupar p.5
-Des animaux anthropomorphisés par la littérature jeunesse, Marie-Claude Hubert p.9
-La problématique de l’identification dans Paddington, Samuel Bidaud p.17
-Marcel, ce «héros», Catherine Formet-Jourde p.23
-Un petit âne comme vous et moi, Christelle Bellenger p.25
-Franklin la tortue, mon alter ego, Lucie Faurichon p.28
-L’anthropomorphisme chez Béatrix Potter: le merveilleux est dans le réel, Janie Coitit-Godfrey p.29
-Les cochons sont des hommes comme les autres: sur les illustrations de La Ferme des animaux, édition Mijade 2021, Marianne Bérissi p.36
-Maus, des bêtes pour dire le pire de l’homme, Laure Varis p.42

PAROLE DE PRO(F)
-Certains lundis matins, La Tempête… Cathy Demester p.47

POÉSIE
-Géographies poétiques, Claudine C. Stupar p.49

ECHO DE LA VIE DU LIVRE
-Des prix à Bologne p.51
-Entre les Bulles 2021, Prix BD jeunesse, Entre les lignes p.52

NOUVELLES LECTURES p.55

UGS : 231 Catégorie : Étiquettes : , , ,

ÉDITO
Une année pas comme les autres à NVL. La pandémie là aussi a rebattu les cartes, à l’aube de la 50eannée d’existence pour cette revue, oui, vous avez bien lu, 50 ans que Denise Escarpit a créé Nous voulons lire !et voilà 10 ans qu’une nouvelle équipe l’a renouvelée en NVL la revue; certaines reprennent leur liberté, merci à Bernadette Poulou et Janie Godfrey qui l’ont construite avec moi, merci à Marie Pierre Darfeuille qui a tant aidé à nous professionnaliser,merci à celles et ceux qui sont passés, nous ont enrichies avant de s’envoler, plus solides dans leur désir ou dans leur compétence en rapport avec la LEJ ou non; la vie associative peut aider à trouver un souffle après la vie professionnelle ou avant de s’y (re)plonger, autrement. La Covid en banalisant le distanciel et le télétravail a en revanche permis de recréer une équipe de Rédaction hexagonale dont les membres, de Bordeaux à Lille, Marseille, Dijon et Limoges, persévèrent à porter un peu plus loin la cause de la LEJ espérant que d’autres nous relaient bientôt.

Nous marquerons ce double anniversaire par un partenariat passionnant avec les IUT Métiers du livre dont les étudiants de fin de cursus ont planché sur NVL et élaboré un projet de revue et d’animations pour septembre 2022. Un Challenge national a été l’occasion de confronter des projets remarquables de sérieux et d’inventivité : a été nommé lauréat le projet de l’IUT de Paris Descartes dont nous mettrons en œuvre les propositions pour un numéro spécial 233«Les tendances actuelles de l’image et la LEJ».

Pour ce printemps, nous continuons dans la logique de la programmation 2021: nos analyses liées aux sujets sociétaux -le wokisme qui atteint la LEJ (NVL228), le refus des discriminationsliées entre autres à la couleur ( NVL229), au genre ( NVL230) -ont convergé vers une question: tous les jeunes lecteurs, quelles que soient leurs différences, ne s’identifient-ils pas à ces personnages d’animaux anthropomorphes qui peuplent la LEJ depuis l’origine? Ces animaux-qui-nous-représentent sont certes un motif littéraire banal mais toujours renouvelé comme on le voit sur nos images de couverture.

Néanmoins on repère nettement un infléchissement de la LEJ vers un intérêt pour les animaux considérés pour eux-mêmes et non plus comme des projections humaines, représentés de façon réalistes, et pourtant intégrés à des fictions qui portent un discours de respect de l’animal, d’empathie et de défense de leur intégrité: ce sera l’objet de notre dossier de juin.

Notez aussi l’écho des prix littéraires jeunesse, à Bologne, à Bordeaux.

Claudine Charammac-Stupar

Informations & ressources

Date de sortie : Mars 2022

Numéro de la revue : Animaux anthropomorphes, notre miroir ?

Numéro de la revue : 231

Ressources :

NVL 231 ANIMAUX ANTHROPOMORPHES : NOTRE MIROIR ?
NOTRE SÉLECTION DE LIVRES RÉCENTS…ou pas

Jonna Lund Sørensen – Lilli entre deux nids
D’eux, 2021, 14€, 9782924645000. A partir de 3 ans
Mots clés : oiseaux, famille, semaine, séparation, garde alternée.
Les parents de Lilli se disputent sans arrêt. Ils ont décidé de faire nid à part. Eh oui, Lilli est une oisillonne arrivée avec le printemps, qui se retrouve un jour chez maman, un jour chez papa. Les conceptions éducatives divergent, de la nourriture aux règles de vie. Les jours de la semaine se suivent mais ne se ressemblent pas, sauf le samedi où un consensus semble trouvé. Et le dimanche ? Lilli doit choisir, quel dilemme, quel déchirement ! La sécurité ou la prise de risque ? Les graines ou les spaghettis ketchup ? Le dénouement est réjouissant et porteur d’espoir, devant l’alternative Lilli va très vite apprendre à voler et s’émanciper.
Ce joli album plein de tendresse et d’humour prend le pari original que la divergence, la diversité enrichissent. Illustrations crayonnées de façon dynamique et un peu brouillonne sur un fond jaune pâle, seule la dernière double page sur fond de ciel bleu laisse la part au rêve de la réconciliation : ce premier album est une réussite. Léger, drôle, il est support idéal pour aborder de façon positive la séparation et la garde alternée. JL NVL231

Anne Brouillard – Nino
Ed. des Eléphants, 2021,14€, 9782372731072, 3 ans +
Mots-clés : album, animaux, doudous,
Nino, l’ours en peluche, est tombé de la poussette : recueilli par Lapin, il découvre d’autres habitants de la forêt, Ecureuil, Mésange, Renard. Si le doudou est le seul animal habillé, tous ont une maison calquée sur celles des hommes, parlent, s’entraident : un anthropomorphisme fait pour apprivoiser la nature et la nuit qui peuvent faire peur à l’enfant avant d’entrer dans le sommeil. Les encres et aquarelles d’Anne Brouillard plaisent toujours. CCS, NVL231

Stéphanie Demasse-Pottier / ill.Célia Housset – Monsieur Chat
Cépages, 2021, 14€, 9791093266428. A partir de 3 ans
Mots-clés : album, chat, différences, amitié, amour.
Album sur une amitié incongrue entre un chat et une souris.
Monsieur Chat détonne dans sa famille Angora : chétif, un pelage terne, aucun goût pour la chasse ou la sieste au soleil. Exclu de sa famille et de la société, Monsieur Chat se sent bien seul et fort triste. C’est l’amitié incongrue de Sasha, souris experte en tricot qui va changer sa vie. Jolie histoire sur la différence -qui peut séparer mais aussi rapprocher- superbement illustrée. Les couleurs pures, éclatantes, ainsi que le choix des motifs rappellent l’univers d’Henri Matisse, les cadrages très originaux renforcent notre empathie pour les personnages. On peut regretter que le texte soit parfois un peu maladroit et distant, ne nous permettant pas de nous laisser complètement emporter par cet amour contre nature. JL, NVL231

Sandrine-Marie Simon/ ill. Adeline Ruel – Mao est amoureux
Utopique, Coll. Les p’tits lardons, 2021, 10 €, 9791091081481, 3 ans
Mots-clés : Amours enfantines, émotions, interrogations, famille
Mao le petit lapin rentre chez lui après sa journée à l’école avec une question qu’il a hâte de poser à son entourage : comment sait-on que l’on est amoureux ? Mao questionne à tour de rôle sa mère, son père, sa grande sœur mais reste perplexe car chacun a sa propre manière de décrire l’amour. Il va demander l’avis de son grand-père qui est toujours de bon conseil : celui-ci demande ce que lui éprouve réellement lorsqu’il est aux côtés d’Anaé. D’un seul coup, notre héros a un déclic. Il peut enfin mettre des mots sur ce qu’il ressent en compagnie de son adorable camarade de classe. L’identification au personnage se fera très facilement, ces petits béguins sont monnaie courante comme l’illustrait en 2003 l’album de Rébecca Dautremer L’amoureux. LF, NVL231

Olivier Tallec – J’aurais voulu
Pastel, 2021, 13 €, 9782211313384. 4 ans +
Mots clés : album, écureuil, animaux, insatisfaction, changer de vie
Qu’il a de charme le petit écureuil de Tallec qui prend une queue de castor, des cornes de cerf ou des piquants de hérisson… toutes ces métamorphoses sont animales certes mais il est bien humain cet écureuil jamais content de son sort, toujours se rêvant autre qu’il n’est, vivant ailleurs, choisissant une autre vie et découvrant au final que chacune de ces existences a ses inconvénients. La dernière image nous -et le -confond, face à un sanglier qui a dû lui aussi se rêver en… écureuil ! Rire, rêver, réfléchir. CCS,NVL231

Pierre Coran/ ill. Iris Fossier – Les animaux rêvent aussi
Casterman, 2021, 16,90€, 9782203208605, 5 ans +
Mots clés : album, abécédaire, animaux, poésie
Grand et bel album sur le plan graphique, c’est un abécédaire poétique. La contrainte est lourde quand il faut mettre dans le même poème wapiti et waterpolo, kangourou et koala, voire requin et rêveur…Pierre Coran coutumier de facéties et jeux de mots, s’en tire avec brio. Les images qui associent le numérique à des dessins au graphite, photocopies et collages de la plasticienne Iris Fossier en font un bel objet. CCS, NVL231

Jean-Pierre Kerloc’h / Bérangère Delaporte – La poule aux œufs cubes
L’Élan vert, 2021, 13.90€, 9782844556165. Dès 5 ans
Mots clés : fable, poules, œufs, élevage intensif, humour
Brain-storming dans un élevage de poules pondeuses. Rien ne va plus. C’est Galinette la plus innovante : pondre un œuf stupéfiant, un œuf cube par exemple ? Elle y réussit et sauve ainsi ses plumes ! Curiosité du fermier, engouement du public, et fortune assurée. Vie de château pour Galinette la futée à laquelle on présente bientôt Coquelicot, pour recréer bien vite un nouvel élevage prospère. Mais rebondissement ou nouvel envol, ils réussissent à fuir sur l’ile-paradis et reprennent alors une vie normale, œufs ovales et toute une progéniture qui, très vite en cavalcade, projette de prendre la mer pour délivrer les poules prisonnières ! Des illustrations joyeuses, des couleurs acides ou tendres, des dessins drôles qui convoquent l’humour pour développer un plaidoyer bien construit, malin, poétique, avec des jeux de mots à partager. Les voilà les nouveaux activistes, à bas-bruit ! Grands groupes de Loué ou d’ailleurs, vous souriez mais prenez garde ! Pas d’âge pour militer ! MDR, NVL228

Nadia Ghanem/ Eva Bourdier- Quatre petits cochons, un lapin, une vache, un castor… et un loup
L’Atelier du poisson soluble, 2021, 15€, 9782358711647, 6 ans +
Mots clés : conte, animaux, cochon, loup, préjugés
Que cet album est drôle ! Ne pas se fier au dessin gentillet a priori, tout rose et bleu : collages+crayonnage et hachurage à la pointe fine créent ou accentuent de façon irrésistible l’ironie et le second degré du livre. Le texte évidemment se met en réseau avec le conte des Trois petits cochons et il serait bon que les enfants le connaissent pour apprécier toute la drôlerie de cet ouvrage. On y retrouve en effet 3 jeunes cochons qui veulent prendre leur indépendance mais, terrorisés par le loup, reviennent dare dare à l’abri chez maman! Où un 4e frère, plus jeune mais plus futé, doute du courage de ses ainés et demande des preuves de l’existence du loup ! Son propre voyage sera un bonheur, pour lui, et pour le lecteur tant les évocations dessinées sont amusantes. Lancé à son tour dans un projet de construction, il va surtout déconstruire les préjugés – ici celui du loup dangereux – et découvrir la solidarité : message humaniste dans une forme délicieusement plaisante. CCS NVL231

Louise Mézel, Roland Léléfan- L’artiste
La Joie de lire, 2021, 12€, 90 9782889085620, 6 ans +
Mots clés : album, éléphant, villa Médicis, art, artiste
Roland Léléfan s’est présenté aux lecteurs en 2019 grâce à cette illustratrice belge qui en est au 4e volume des aventures de son délicat personnage. Aventures modestes, Roland est plutôt un antihéros, il bouquine, va à la neige ou se déguise… Mais là, extraordinaire, il est à la Villa Médicis à Rome qu’il nous fait découvrir de son point de vue à la fois tout neuf et plein d’humour. Minidocument sur ce lieu historique particulier, l’album a surtout un très joli propos, simple et décomplexé, sur l’art et les artistes que les 5 ans apprécieront tout comme le dessin faussement maladroit de Louise Mézel. Sur 2 pattes et enfilant tous les costumes du contexte aussi improbable soit-il, cet animal anthropomorphe qui promène partout sa trompe est un charmant support d’identification pour un petit lecteur qui se laisse promener dans un lieu chargé d’histoire et semble créer son propre carnet de voyage. CCS, NVL231

Adèle Tariel/ill. Céline Riffard – La révolte des cocottes
Talents hauts, 2011/2021, 16€, 9782362664106, 6 ans +
Mots clés : album, humour, féminisme, partage des tâches
La révolte des cocottes n’a pas pris une ride  depuis 2011, sa date de création : il reparait dans une nouvelle maquette augmentée d’une lecture audio par la conteuse-de-la-télé Nathalie Le Breton. Les 40 poules de la basse-cour en ont ras le bec de tout faire – et il y a énormément à faire avec une marmaille de poussins ! – tandis que coq et poulets se dorent la crête. Toute la problématique du partage des tâches domestiques est là. Manifs, grève : les mâles vont devoir négocier. C’est à tomber de rire… CCS, NVL231

Bellagamba / Chiaki Miyamoto – Le Mariage de Renard
Gallimard jeunesse Giboulées, 2021, 13,90 € – 9782075148584. Dès 6 ans.
Mots : Légende, renard, amour, mariage japonais, culture japonaise.
Conte animalier à partir d’une légende moyenâgeuse japonaise.
Là-bas, dans le silence de la nuit,/Mille feux follets illuminent la montagne./ Renard, amoureux, va se marier. Dans ce magnifique album, nous suivons les rituels d’un mariage traditionnel japonais. Mais ici c’est Renard et sa bien-aimée qui se marient, c’est la célébration universelle de l’amour. Le texte de Bellagamba sur la page de gauche, court, simple, ne manquant pas de rappeler les haïkus, nous emporte par ses évocations sensorielles et sa poésie dans un conte inspiré par une légende japonaise datant du moyen-âge : « Le mariage de Renard ». Les illustrations de Chiaki Miyamoto, délicates, gracieuses, utilisent les codes des estampes japonaises pour nous faire voyager dans un monde traditionnel et onirique. Nous suivons les renards et leurs amis dans les étapes symboliques du mariage, touchés par la finesse et la joie dégagées. Une très belle page à déplier lors du défilé du cortège déploie la farandole joyeuse des invités à plume, à poils, à écailles qui nous ramène, réjouis, au bestiaire de notre enfance.
C’est à la fin de l’album que le lecteur trouve les clés de ce très beau conte : dans la mythologie japonaise, le renard est un esprit qui interagit positivement ou plus malicieusement avec les humains. Ainsi les feux follets observés la nuit dans la montagne seraient les lanternes portées par le cortège des invités du mariage de Renard qui traditionnellement se déroulait la nuit. Aujourd’hui quand la pluie tombe alors que le soleil brille et qu’apparait un arc-en-ciel, on dit que le mariage de Renard a lieu le jour. Puis dans une approche documentaire de la culture japonaise, les noms des étapes d’un mariage traditionnel sont donnés dans deux types d’écriture et expliqués sur le plan pratique et symbolique. Enfin, la dernière double page nous offre une estampe et un haïku du XIXème sur le thème du mariage de Renard, comme un hommage rendu aux maitres japonais par les auteurs. JL, NVL231

Niels Thorez/ill. Valérie Michel – La fourmi, l’oiseau et le vaste monde
Editions Courtes et Longues, 2021. 20 €- 9782352902676. 6 ans
Mots-clés : Fable animalière, voyage, humour, vantardise, orgueil
Album pour célébrer le 400e anniversaire de la naissance de La Fontaine
Dans un bel appartement bourgeois, une fourmi prétentieuse perchée sur un globe terrestre débite toute seule son prétendu savoir sur les pays du monde entier. Un oiseau passant par la fenêtre va faire les frais de ce véritable moulin à paroles à la langue bien pendue. Il finit par se rendre compte qu’elle n’a jamais mis les pieds hors de son univers cossu et douillet alors que lui est un voyageur expérimenté. L’oiseau décide donc de prendre ses cliques et ses claques non sans dire franchement ses quatre vérités à cette Madame Je sais Tout. Bien évidemment offusquée, la fourmi l’insulte… Cette fable se moque des gens qui prétendent avoir la science infuse et veulent à tout prix épater la galerie. Les illustrations très détaillées sont splendides. Néanmoins, la lecture de cet album nécessite la présence d’un adulte pour faciliter pour un jeune public, la compréhension du texte au vocabulaire très recherché. LF, NVL231

Laure Van der Haeghen – L’enfant renard
Ed. HongFeï,2021, 16€50, 9782355581854, à partir de 7 ans
Mots-clés : apprivoiser, socialisation enfant différences amour maternel
Album atypique pour parler de la socialisation d’un enfant sauvage
Un album-confidence où une maman raconte son enfant renard difficile à approcher, qui fuit dans la forêt et qu’elle accompagne avec douceur et respect vers une construction d’homme. Elle lui parle avec amour de sa propre enfance où, renarde elle aussi, avant de quitter la forêt, il lui a fallu découvrir le besoin d’une communication plus intense que celle des arbres et des animaux apeurés, tout en gardant le bonheur de vivre près de la forêt. Tiano est l’enfant de ce livre fort et émouvant sur l’amour et le lien entre une mère et son enfant, au-delà des différences. L’anthropomorphisme y est fort et crée une ambigüité : l’enfant est-il un renard ou bien veut-il juste vivre comme un renard ? Quelle importance accorder à sa différence ? Avec des illustrations aux crayons de couleur qui créent une belle ambiance où la forêt est là pour protéger et apaiser, c’est un vrai coup de cœur avec une écriture simple, mais forte et sensible ! CD, NVL231

Gilles Baum / ill. Thierry Dedieu – Mon cher ennemi, Correspondance entre un lapin et un renard
Seuil Jeunesse, 2021. 15€- 9781023515800. A partir de 10 ans
Mots-Clés : Amitié, Lettres, Ennemis, Solidarité, Pardon
Une relation épistolaire, improbable, entre un lapin et un renard. Et ils ne s’écrivent pas des lettres d’amour ! Non. Ils règlent un contentieux d’un certain 14 Février. L’intrigue se dévoile petit à petit au fil des courriers, le ton change, les souvenirs se croisent pour reconstituer le fameux évènement. Bien sûr, il est question de solidarité et d’amitié. La force et le pouvoir des mots, voilà le vrai sujet de cet album aux illustrations orange et bleues. EM, NVL231

Sandra Le Guen/ Maureen Poignonec – Tortue express
Little Urban, 2021, 13,50€ – 9782374083575. Dès 4 ans.
Mots-Clés : Album, famille, école, grands-parents, gouter
Ce grand-père Tortue est d’une gentillesse infinie, pour la sortie des classes, il va chercher ses petits-enfants à l’école, s’émerveillant de leurs progrès et de leur évolution. Voulant faire découvrir la ville aux petits, il les accompagne et alors qu’un des enfants oublie la sécurité, il bondit pour faire traverser le passage clouté. Cette tortue si charmante et aimante est un papi qui pour rassasier les appétits a préparé un gâteau. Album mignon qui fait suite à Taxi-Baleine. Je suis toujours attendrie par ces illustrations douces, à noter aussi le travail sur les sonorités du texte. MC ( NVL 229)

Davide Cali/Miguel Tanco/trad.(angl.)C. Hermelin- M. Tigre le magnifique
Gallimard Jeunesse Giboulées, 2021, 13€ – 9782075135245. Dès 3 ans
Mots-Clés : album jeunesse, timidité, amour, humour
Un catcheur au grand cœur, voilà qui est Monsieur Tigre. Seulement personne ne le sait. Il apparait comme un grand lutteur sur le ring, mais en dehors, sans son masque effrayant, ce catcheur est très timide. Le destin et son chien Fifi vont l’aider à faire le grand saut : déclarer sa flamme à une jolie serveuse. On retrouve l’humour de Davide Cali qui répond parfaitement aux illustrations très douces, en aquarelle et en case, de Miguel Tanco. L’histoire, délicate et réfléchie, défait les stéréotypes, et donne envie d’aimer tout le monde. EM ( NVL 229)

Laurence Gillot, Vanessa Hié – Docteur Rire
L’Etagère du bas, 2021, 15€ – 9782490253357. Dès 4 ans
Mots-clés : album, rire, souffrance, enfant malade, médecin
Cet album est à lecture obligatoire, sur ordonnance du médecin, docteur Rire bien sûr, ce gros ours un peu comique, un peu magicien, qui fait semblant de mélanger les mots et surtout veut faire rire l’enfant malade pour qu’il oublie sa souffrance. Ce conte délicieux est une bombe d’espoir et d’énergie, chargée de la tendre compassion pour Lolotte, la petite écureuille, de l’amitié entre l’ours et le cerf prêts à tout pour aider, de la force de la docteure renarde et surtout de l’optimisme inébranlable de l’ours Aurèle associé à son souci de l’autre. Nous-mêmes adultes sortons de cette lecture, revigorés. Les images de Vanessa Hié n’y sont pas pour rien ! Ses perspectives étonnantes et son talent de coloriste font merveille, chaque image explose de joie. (1€ par album vendu pour l’association Le rire médecin !) CCS ( NVL 229)

Maria Trolle/ trad. (suèd.) Laurana Serres-Giardi– Plus haut, toujours plus haut !
Rue du Monde, 2021,16 € – 9782355046551. Dès 4 ans
Mots-clés : Nature, chenille, papillon, métamorphose, printemps
Une ode à la beauté de la nature à travers de splendides illustrations pleines de douceur et de rondeur réalisées grâce à différentes techniques, aquarelle, numérique ou crayons de couleurs. Outre le fait de sensibiliser les plus jeunes au monde végétal, ce récit narre le parcours d’une petite chenille qui tente à plusieurs reprises de gravir le sommet d’un pissenlit afin de contempler son univers quotidien d’en haut. Après de multiples échecs, elle ne se décourage pas pour autant et finit par atteindre son objectif. L’auteure aborde ainsi de manière ludique une thématique fondamentale de l’enfance : grandir ! qu’elle symbolise magnifiquement : la chenille forme un cocon protecteur autour d’elle, la chrysalide, qui cède pour laisser apparaitre un superbe papillon bleu qui s’envole à tire d’ailes afin de découvrir le monde. Ce petit récit à la fois simple et beau enchantera les enfants. LF( NVL 229)

Eric Sanvoisin/ Delphine Jacquot- Une carapace pour deux
L’Etagère du Bas, 2021, 15€- 9782490253364. Dès 4 ans
Mots-clés : album, tortue et lièvre, solitude, amitié, difficulté de la vie à deux
Très amusant, cet album atypique, horizontal, qui se feuillette de bas en haut. Delphine Jacquot utilise les 2 pages pour ses grandes images riches de détails minutieux et drolatiques… Ah la tortue avec ses manchettes, son col Claudine, ses lunettes à pois et ses Croc’s rouges… et sa maison-carapace décorée bourgeoisement… Le lièvre est chaussé de Converse, les salades s’enfuient, cet univers graphique est vivant et gai, et donne chair à l’histoire simple d’une tortue qui s’ennuie, cherche un compagnon et ayant opté pour un lièvre, découvre l’incompatibilité de mode de vie et au final, le bien-être de sa solitude. Tout est sympathique dans cet album qui fait aussi référence discrète à la Fable. CCS ( NVL229)

Joan Grant / Ill Neil Curtis – Poisson et chat vont à la mer
Rue du monde, 2021, 17,00 € – 9782355046599. 4/6 ans
Mots-clés : Album, amitié, différence
Poisson et Chat veulent voir d’où viennent les vagues de la mer. Poisson peut nager mais Chat va être récupéré dans l’eau par une tortue quand la tempête se lève. Chat peut monter aux arbres mais Poisson doit être aidé par l’aigle des mers qui va le porter dans un panier. Les deux amis aimeraient avoir des ailes pour quitter l’ile mais Chat a le vertige et Poisson n’arrive pas à décoller. Et s’ils étaient tous deux un peu poisson et un peu chat et ne faisaient qu’un ? Non, ils n’auraient plus leur identité et c’est mieux d’être différents complémentaires et amis. Très joli texte dont l’écriture joue avec l’illustration toute en noir et blanc, tous deux pleins de poésie. CK ( NVL 229)

Emile Jadoul- L’ours qui chante
PasteL, 2020, 12,50 9782211306881, Pour les tout petits
On a raté ce merveilleux Jadoul, trop habituées sans doute à ses dessins charmants qui accompagnent les petits depuis longtemps. Honte à nous…. D’abord parce que le trait de Jadoul quittant les aplats numériques parfaits, s’est fait fragile, crayonné, comme maladroit ; ce qui rend encore plus touchant ce gros ours qui chante pour endormir les petits et Merle en particulier qui est très malade. Quand Merle ne se réveille pas, c’est Ours qui perd le sommeil mais les chansons le guériront de son chagrin. Oui, c’est bel et bien un album sur la mort pour les plus petits. Une pépite, vous disais-je. CCS

Anne Herbauts- Ni l’un ni l’autre
Casterman, 2020, 15,90, 9782203207578 Dès 18 mois
Album tout petits, amour, mots doux, conscience de soi
Mélange d’aquarelle, de dessin, et de collages, dessins très lisibles, cet album délicieux pour les plus petits, présente sur deux doubles pages un bébé animal et ses parents dont il affirme haut et fort «  je ne suis ni l’un ni l’autre, je suis moi ». Prendre conscience de soi et de son individualité dans le triangle familial, beau programme dès 18 mois. Mais c’est aussi un album sur la tendresse et les mots doux puisque l’évocation de chaque animal est justifiéee par une expression d’amour adressé à l’enfant, mon petit loup, mon petit chat, mon poussin, ma grenouille, mon canard, et pour finir un « minute papillon ». Du bonheur à partager avec les parents. CCS

Dorothée de Monfreid – Docteur Popov
L’Ecole des loisirs, Loulou et Cie, 2020, 9782211310871, album dès 3 ans
Série Les toutous. Pour accepter de prendre les médicaments…

Karen Jameson / Marc Boutavant / trad. (US) Rose-Marie Vassallo – Au bois dormant
Kaléidoscope, 2020, 13,50€, 9782378880408. À partir de 3 ans
Mots clés : album, texte poétique, animaux, forêt
Les illustrations de cet album rendent bien l’atmosphère de la forêt profonde dans la Sierra Nevada aux États-Unis. Le dessin précis et très appuyé permet l’identification des arbres et des animaux. Une petite fille se promène au début de l’automne et, en les dessinant, s’adresse à chacun : ours, élan, faon, renard, lapin, tortue, écureuil pour leur souhaiter un bon repos pendant l’hiver. On peut saluer le travail de traduction qui a réussi à faire passer toute la poésie de cet album à travers le rythme des phrases, les rimes et le choix approprié des mots. Une belle réussite. JCG NVL 228

Marianne Dubuc, Le lion et l’oiseau
Saltimbanques, 2020, 14€, 9782378011895 Dès 3 ans
Un album avec très peu de texte, une narration en images toutes douces sur l’amitié et la différence

Hyewon Kyung, trad. coréen Laurana Serres-Giardi – Je suis plus grand que toi !
Rue du Monde, 2020, 14, 9782355046315, Dès 3 ans
Charmant album tout en hauteur, comme la toise où l’enfant mesure ses progrès. Il s’identifiera ici aux animaux qui rivalisent comme le dit le titre mais avec plus ou moins de mauvaise foi. Car certains trichent, comme le serpent qui est dans l’arbre. Conflit : le grand Ours brutal ne se laisse pas faire ! c’est l’oiseau qui a le dernier mot avec une crotte punitive : A quoi ça sert d’être le plus grand ?? Première leçon !! CCS

Anne Herbauts- Matin Minet – Les cailloux
Casterman, 2020, 11,50€, 9782211307291 Dès 3 ans
On avait bien aimé la subtilité de Matin Minet- Le point du jour. Anne Herbauts commence une série avec un chat anthropomorphe et son ami le charançon qui vivent dans une maison-escabelle en haut d’un arbre. Histoire d’une promenade qui se fait collection de cailloux puis création d’un chemin décoré de cairns. Juste de la beauté, de la contemplation et l’occasion de connaitre les fleurs de montagne mais aussi des petits personnages merveilleux, des 1 ou Bredouille… Allez-y voir. CCS

Iwona Cmielewska / trad. pol. Waleryszak- Où se cache ma fille?
Ed Format, 2020, 18,50€, 9788361488712- Dès 3 ans
Mots clés : Album, contraires, animaux, illustrations tissu
Un album remarquable à ajouter à la bibliographie de notre Numéro spécial Textile 212., entièrement illustré ou plutôt construit sur des tissus appliques, cousus, et rebrodés. Ces illustrations avec le texte bâtissent une sorte de portrait ( de sa fille ?) à travers des comparaisons animales : ainsi « ma fille » sera-t-elle dite « gaie comme un pinson »… ou son contraire, parce que l’humain est complexe, elle pourra aussi être « triste comme un petit phoque ». Comparaisons, jeux de contraire, le texte est déjà une entrée intéressante dans la langue. Meilleure encore est l’idée contenue dans le titre, qui plaira aux enfants, trouver ce/celle qui se cache. Et pour cela, géniale trouvaille, l’auteure joue avec l’endroit et l’envers des tissus : l’endroit coloré montre le pinson, à l’envers au doublage terne, on trouve le petit phoque. C’est épatant ! esthétiquement très original et avec le texte, c’est un album d’une folle originalité de l’auteure polonaise, créatrice de 2 albums subtils qu’on avait déjà encensés chez Rue du Monde, Le journal de Blumka et Quatre bols bien ordinaires. Un bel album à offrir à une qu’on aime. CCS

Stéphanie Blake- Moi veux ça !
L’Ecole des loisirs, 2020, 9782211307444, album dès 3 ans
Simon et gaspard les petits lapins au supermarché. De la frustration…

Nadine Robert /ill.Valeria Vidali – L’éléphant de l’ombre
Ed. Saltimbanques, 2020, 16, 978-2-924332-63-4 – Dès 4 ans
Mots clés : Album, image numérique, chagrin, compassion
Un éléphant numérique très stylisé qui nous tourne le dos sur une couverture aux seuls bleus, tout cela peu engageant, mais quelque chose d’énigmatique vous retient. Et vous découvrez un bijou. Un vrai bel iconotexte où l’image fait le propos autant que le texte. Celui -ci est par ailleurs subtil : l’éléphant a du chagrin, nul n’arrive à l’en sortir malgré les efforts déployés de tendresse et de facéties. Une petite souris tout aussi cabossée s’incruste doucement : juste être là, le chagrin d’une permet au chagrin de l’autre de s’exprimer. C’est pudique et humainement magnifique et la construction des images en ouvre la compréhension : à droite, le dos immobile de l’éléphant triste, comme enfermé dans son bleu nuit, séparé des autres qui défilent sur les pages de gauche colorées. Avec l’arrivée de la souris, l’éléphant est présenté à gauche, de profil : on voit son œil, l’éléphant pleure, il s’ouvre à l’autre, tourné vers la droite du livre, vers l’avenir à feuilleter, un avenir encore bien bleu nuit mais qu’ils vont partager à deux. Ainsi l’éléphant traverse la double page, la souris sur le dos et c’est parti, ils sont partis. Absolument admirable et le parti pris de l’image numérique est ici remarquable, d’une fluidité autant esthétique que symbolique. CCS

Carl Norac/ Stéphane Poulin- Lucky Joe
Pastel, 2020, 15, 9782211301695_ 6ans+
Mots clés : Album, animaux, pauvreté, travail, précarité, courage, obstination, amour
Un charmant couple d’écureuils (anthropomorphisés et habillés à l’ancienne) s’embrasse sur une poutre métallique très loin au-dessus des gratte-ciels de New York. Les dessins, figuratifs et très précis, de Stéphane Poulin, sont d’une grande qualité avec des cadrages stupéfiants : plongée du haut des tours, contreplongée sur la chute de Joe de l’échafaudage vue d’en bas. Il y a aussi des zooms où le monde est vu au ras du petit écureuil, ainsi des personnages d’éléphant ou de rhinocéros, ne voit-on que des détails monstrueusement grands. Ces illustrations accompagnent classiquement le récit de la vie de Joe et ses amours avec Léna. Mais sous l’histoire des écureuils, il y a une 2e lecture où Joe le laveur de vitres et Léna la repasseuse ont une vie bien précaire d’ouvriers américains ; ces humbles ont des rêves de réussite et d’évasion, mais le réel du pas très chanceux Lucky Joe, c’est la chute de son échafaudage, c’est le renvoi de Léna, c’est la misère. Comment s’en sortiront-ils ? Parce que Joe l’a soutenu dans sa solitude de vieil ours impotent, Mr Grizzly en mourant lui a légué sa délicieuse recette de cookies, les écureuils sauront saisir leur chance. Avec cette dimension sociale, cet album est un ensemble texte-images remarquable. CCS

Hyewon Kyung, trad. coréen Laurana Serres-Giardi – Je suis plus grand que toi !
Rue du Monde, 2020, 14€, 9782355046315, Dès 3 ans
Charmant album tout en hauteur, comme la toise où l’enfant mesure ses progrès. Il s’identifiera ici aux animaux qui rivalisent comme le dit le titre mais avec plus ou moins de mauvaise foi. Car certains trichent, comme le serpent qui est dans l’arbre. Conflit : le grand Ours brutal ne se laisse pas faire ! c’est l’oiseau qui a le dernier mot avec une crotte punitive : A quoi ça sert d’être le plus grand ?? Première leçon !! CCS

Alexandre Lacroix/ Marie Novion- Le croco blues band
Flammarion Père Castor, 2020, 13,50 9782081486195, album dès 4 ans
De vrais crocodiles mais Tom découvre qu’eux aussi adorent la musique comme lui et il va les dresser en un extraordinaire orchestre de blues.

Michaël Escoffier, Mathieu Maude – Doucement Palomino
L’école des loisirs, 2020, 9782211309264, Album 4 ans +
Le poney Palomino vit comme un humain mais court comme un cheval avec sa meilleure amie Scarlett

Laurent Cirelli/ Prune Cirelli – Comme son ombre
L’étagère du bas, 2018, 13,50, 9782955789650, Album7 ans +
Vendre son ombre… des renards humanisés pour parler de l’appât du gain avec les plus grands

Ralph Doumit, Xang Hi – Poisson amoureux
HongFeï, 2015, 13,70, 9782355580932, album 7 ans+
Une lettre d’amour et Poisson est transporté, il entreprend le voyage dangereux pour rencontrer Poissonne…

Jeanne Ashbé- Petit éléphant a un ami !
Pastel, 2015, 9782211221368, album dès 2 ans
A la rencontre de l’autre. Petit éléphant reçoit son ami Tigre toute une journée et une nuit…

Nathalie Dieterlé- Tu joues Petit Loup ?
L’Elan vert, 2015, 9782844553492 album dès 2 ans
Petit Loup ne veut pas jouer, il ne s’ennuie pas, sur la pelouse il attend les petites bêtes de l’herbe…

Edvard Petiska/ill. Zdenek Miler- La petite taupe et l’automobile
Autrement 2014, 112,50 9782746714670 Album dès 4 ans
Une petite taupe à grand succès et le thème des voitures…

Stéphanie Blake – Je veux pas aller à la piscine
L’Ecole des loisirs, 2014 , 9782211218085, album dès 3 ans
Simon le petit lapin et la peur de l’eau…

Gabrielle Vincent- Les questions de Célestine
Casterman , 2013, 14,50, 9782203075344
Edition grand format à dos toilé d’Ernest et Célestine, sur l’adoption , exceptionnel

Mo Willems – Hourra pour Amanda et son crocodile
Le Genévrier 2013, 16 9782362900631, album 3 -7 ans
Le crocodile en peluche est un véritable ami qui découvre aussi l’amitié…

Suzanne Bogeat / Xavière Devos- Le grand méchant loup et les affreux
L’Elan vert, 2013, 13,20 , 9782844552860 album 5 ans +
Après Les carottes sont cuites, revoici Griffu le loup devenu maitre d’école pour apprendre aux méchants à devenir gentils… avec les détails savoureux de Xavière Devos

La Fontaine, Sara- Fables
Le Genévrier, 2012, 17, 9782362900815 album, 10 ans+
Les animaux de La Fontaine, des fables complexes choisies par Sara

Carl Norac, Claude Dubois – Chouette, j’ai grandi
Pastel , 2012, 9782211209649, album dès 3 ans
Les adorables hamsters de Claude K.Dubois. Lola voudrait grandir plus vite, fait des efforts ou triche mais on ne grandit pas à volonté…

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Animaux anthropomorphes, notre miroir ?”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.