Visite du Père Castor à Meuzac

Visite du Père Castor à Meuzac

Apéro à Meuzac pour « Notre Père Castor »

Vendredi 22 mars 2019, c‘est sur le domaine même du Père Castor qu’a été fêtée la sortie du numéro spécial  de NVL « Notre Père Castor »,  à  la Médiathèque de  Meuzac en Haute Vienne qui abrite les Archives de Paul Faucher.

L’équipe de la médiathèque, les Amis du Père Castor, le Président de la Communauté de Communes Briance Sud Haute Vienne et 4 membres de NVL avec sous le bras, les revues juste sorties de presse, se sont ainsi retrouvés de manière conviviale autour d’un pétillant de châtaigne. Si le Président de la Communauté de Communes remerciait NVL de remettre en lumière cette aventure éditoriale extraordinaire, la présidente de NVL a de son côté rendu hommage à l’équipe de la Médiathèque et aux Amis du Père Castor pour leur aide précieuse. Qu’une association sans but lucratif ait mené cette démarche qui, en 2017, a mis les archives de Paul Faucher au rang de patrimoine de l’humanité plait aussi beaucoup à NVL, dont la structure associative est à la fois sa chance, son honneur et sa difficulté.

Archives en danger !

Les membres de NVL ont pris beaucoup de plaisir à la visite des Archives du Père Castor : on a vu entre autres avec émotion les admirables originaux de Rojankovski  et les dessins de Gerda Muller,  la jeune archiviste Iris Clément qui reçoit régulièrement des petites classes aussi bien que des chercheurs sait s’adapter à son public pour partager le savoir considérable qu’elle a sur ce trésor documentaire qu’elle est attachée à faire vivre. Ce poste est pourtant en danger. Et on s’étonne que la « labellisation » par l’Unesco n’ait pas amené, avec la lumière des projecteurs, quelques subsides, pour pérenniser la fonction d’archiviste qui permet justement de réaliser le projet de l’Unesco, conserver et faire connaitre les documents qui relèvent de la mémoire de l’humanité.

En passant par…le Limousin, prenez le temps de visiter ces archives (sur RV) , au bord du bel étang de Forgeneuve, pendant que les enfants découvriront les activités ludiques du Père Castor.

Claudine Chamarac Stupar

 

Prévert en gilet jaune…

Prévert en gilet jaune…

Nos cheminées sont vides 
Nos poches retournées 
Ohé ohé ohé
Nos cheminées son vides 
Nos souliers sont percés
Ohé ohé ohé 
écrivait Jacques Prévert dans le poème « Noël des Ramasseurs de neige ».
L’éditeur Rue du Monde en a fait un bel album illustré par Nathalie Novi en 2012.
Proposé par l’éditeur, nous vous montrons ici le pdf de cet album ( ici)  afin de mettre en avant ce livre fort pour permettre aux familles de discuter ensemble de l’actualité sociale… et des rêves du poète.

 

Claudine Charamnac Stupar